L’automobiliste éblouissante

Les perles : les assurances

« J’ai été littéralement ébloui par les fards de cette automobiliste. »

Tombé dans le panneau

Les perles : la police

Un homme se présente au portail d’une brigade et signale qu’un automobiliste vient d’arracher un panneau de signalisation. Peu après, le conducteur indélicat arrive aussi à la brigade… Confus, il vient rapporter aux gendarmes le panneau détérioré.

La nuit des chats

« Proverbe d’automobiliste : la nuit, tous les chats sont plats. »

Vincent Haudiquet

La conduite automobile à Toulouse

Les Anglais qualifient souvent la conduite automobile à TOULOUSE de dangereuse ou d’anarchique. Ils soulignent l’absence de lois…

En fait, ce sentiment provient d’une incompréhension fondamentale des règles de circulation dans la « Ville Rose ».

Il faut admettre que ces règles ne sont pas écrites et ne correspondent pas tout à fait aux standards en vigueur dans les autres pays, mais elles sont claires, relativement simples (il y en a peu) et, de plus, elles s’apprennent « sur le tas ».

1 – Priorité à droite

C’est la règle la plus effrayante pour les automobilistes de Grande-Bretagne :
a) une voiture arrive sur votre gauche : roulez, à moins que vous n’ayez l’impression que l’autre conducteur pense avoir la priorité.
b) une voiture arrive sur votre droite : ne la laissez passer que si vous pensez que le conducteur croit que vous allez le laisser passer parce qu’il a la priorité.

2 – Nombres de voies

Le marquage au sol indique clairement le nombre de voies exploitables sur la chaussée en question selon la formule évidente : NbVo x 1,5 = NbVe, ou NbVo représente le nombre de voies et NbVe, le nombre de véhicules qui peuvent se còtoyer sur l’ensemble de la chaussée dans le sens de circulation considéré.

Exemple pour deux voies matérialisées : si NbVo = 2, NbVe = 2 x 1,5 = 3 véhicules

3 – Le dépassement

Le dépassement est toujours obligatoire, sauf lorsque vous êtes à l’arrêt.

4 – Après le dépassement

Il faut immédiatement se rabattre. Cette règle est un corollaire naturel de la précédente. Elle édicte que tout espace vacant entre votre voiture et le véhicule qui la précède doit être rempli par un autre véhicule (ou une partie de véhicule, dans certains cas malchanceux). L’utilisation du klaxon est donc totalement injustifiée et même illégale en vertu de cette règle. Vous pouvez faire un appel de phares, mais l’autre conducteur pensera que vous le connaissez.

5 – Les feux tricolores

Ces règles sont à peu près identiques à celles internationales.
a) vert : avancez avec précaution, méfiez-vous du trafic venant de droite ou de gauche
b) orange : foncez
c) rouge : suivez le véhicule qui vous précède, sans laisser d’espace.

6 – Le klaxon

Comme déjà dit, le klaxon ne sert pas à avertir un autre conducteur ou les autres usagers. Il est strictement réservé aux embouteillages, et notamment à destination du conducteur qui vous précède et qui est incapable de se faufiler parmi les 35 autos qui sont devant lui.

7 – Les phares et les codes

Totalement facultatifs la nuit.

8 – Les clignotants

Utilisés pour indiquer au véhicule qui vous suit que vous avez déjà tourné à droite ou à gauche.

9 – Le stationnement

Il y a des parkings partout à Toulouse, dans des zones spécifiques que l’on appelle rues ou boulevards. Dans une rue étroite, le stationnement est réserve aux deux côtés de la rue. Dans une rue plus large ou un boulevard, toute portion de la surface disponible peut être utilisé. Dans certaines zones, la Mairie fournit des parcmètres pour attacher les chaînes antivols des vélos et des cyclomoteurs.

10 – Les passages piétons

Ce ne sont pas précisément des zones de passage. Ils servent uniquement à déterminer avec exactitude la responsabilité après un accident. Même si l’on est dans le Sud-ouest, il est complètement faux de dire que certains conducteurs locaux y vont à la chasse.

11 – La police

On la voit très rarement dans Toulouse où elle a peu de contact avec la population, sauf parfois dans les embouteillages pour faire respecter la règle n°5 ci-dessus (c’est à dire arrêter les voitures au vert et les faire passer au rouge). Quand un policier siffle devant vous, il vous intime l’ordre d’avancer ; si le coup de sifflet provient de derrière, il vous faut foncer sans attendre.

12 – Les motos

Elles roulent sur les trottoirs pour se dégager du trafic.

13 – Les vélos

a) L’utilisation des feux la nuit, est formellement interdite aux vélos.
b) Le dimanche, ils ont priorité en tous lieux, sur tout véhicule à moteur.
c) Les autres jours, pour bien se démarquer des véhicules à moteur, ils n’utilisent que les sens interdits.

14 – Les camionnettes

Elles ont la priorité absolue, surtout face à une moto venant de la droite (voir règle numéro 1).

15 – Les us et coutumes

A certaines époques de l’année, des voitures couvertes de tissus rouge et noir circulent dans la ville. Ce sont les supporters du Stade Toulousain. Il est conseillé de ne se mêler à ce trafic sous aucun prétexte, sous peine d’y passer la nuit.

Si vous appliquez ces règles, et dès que vous connaîtrez quelques invectives bien sonnantes – n’oubliez jamais le « con » qui termine toute expression locale – vous n’aurez plus rien à craindre de la circulation dans Toulouse.

Un accident de caisse

Les perles : les assurances

« Je circulais de nuit au volant de ma voiture lorsque j’ai heurté une caisse placée au milieu de la chaussée. Cette caisse mesurait à peu près cinquante centimètres de long sur un mètre de large. »