blague sur les astronautes

La procréation chez les martiens

humour, sexe, blague sur le sexe, sexualité, blague sur la sexualité, martien, blague sur les martiens, extraterrestre, blague sur les extraterrestres, astronaute, blague sur les astronautes, Mars, blague sur Mars, procréation, blague sur la procréation, reproduction, blague sur la reproduction, bébé, blague sur les bébés, crachat, blague sur les crachats, prise de tête, blague sur les prises de tête, chimie, blague sur la chimie, remuer, blague sur remuer

Nous sommes en 2035. Les astronautes sont enfin parvenus sur Mars. Pendant leur exploration, un des astronautes rencontre une martienne fabuleusement belle.

Comme notre astronaute s’aperçoit que la martienne parle très bien le terrien, ils en viennent à parler de sexe. Ça ne leur prend pas longtemps pour comparer leurs deux modes de reproduction : La martienne lui apprend que sur Mars, pour procréer, ils entassent une bonne dose de produits chimiques dans un récipient, ils crachent dedans, mélangent un bon coup et HOP, un nouveau petit martien apparaît.

Notre astronaute lui répond que sur la Terre, il en va tout autrement et il lui propose de lui faire une démonstration, selon le principe « une bonne démo vaut mieux qu’une prise de tête ».

Alors l’astronaute repart avec la martienne dans le vaisseau et s’emploie du mieux qu’il peut à expliquer toutes les finesses du modes de reproduction en usage sur la terre.

Après quelques heures d’explications, le souffle court, la martienne dit :
« C’est INCROYABLE ! C’est la chose la plus fantastique que j’ai jamais faite ! Mais… où se trouve le bébé ? »

Notre astronaute répond alors :
« Oh, le bébé ? Il ne se montrera pas avant 9 mois… »

Alors la martienne :
« Alors pourquoi t’arrêtes-tu de remuer ? »

Publicité

Les belges de l’espace

Jaloux des exploits astronautiques des Américains et des Russes, les Belges ont proposé d’aller se poser sur le soleil.

Quand on leur a dit que c’était impossible à cause de la chaleur, ils ont répondu qu’ils iraient la nuit.