Qu’il est doux de ne rien faire…

Un Parisien, en vacances en Corse, se promène et voit un paysan dans sa ferme où il y a de beaux noyers. Le touriste lui demande comment il procède à la récolte des noix :
– C’est simple, nous étendons des grands draps sous les arbres et, quand il y a du vent, ou mieux une tempête, toutes les noix tombent dessus !
– Ah ! Et quand il n’y a pas de vent ?
– Alors, là, c’est une très mauvaise année !

La reconnaissance de l’ours

Comment reconnaître à quel ours vous avez affaire lors de vos vacances dans le Montana ?

Approchez-vous de la bête sans faire de bruit et sans qu’il ne vous voit. Balancez-lui ensuite un bon coup de pied dans le derrière et partez en courant vous réfugier dans un arbre.

Si l’ours monte dans l’arbre derrière vous et vous dévore, c’est que vous avez botté le cul d’un ours noir.

Par contre, si l’ours se poste au bas de l’arbre et se met à le secouer jusqu’à ce que vous tombiez avant de vous dévorer, ça veut dire que vous aviez affaire à un grizzly.

Une adoption tortueuse

Une petite tortue cherchait à grimper à un arbre, lentement, laborieusement. Après de longues heures d’effort, elle atteint le sommet. Elle se repose quelques minutes, puis plonge vers le sol, les pattes avant et arrière en extension, battant l’air désespérément. Elle s’écrase dans un « plaf » assourdissant.

Après avoir retrouvé conscience, notre petite tortue se remet en route pour une nouvelle escalade du tronc de l’arbre. Après plusieurs heures, elle arrive à ses fins, se repose quelques minutes et saute à nouveau, s’écrasant assez lourdement.

Un couple d’oiseaux perchés sur une branche plus élevée observait ce spectacle affligeant depuis le début. N’en pouvant plus, l’oiseau femelle dit à l’oiseau mâle :
– Dis donc, chéri, tu ne penses pas qu’il est temps de dire à notre petite tortue qu’elle a été adoptée ?

Le pendu gonflé

Les perles : la police

Une dame affolée téléphone pour signaler qu’elle a vu sur le bord de la route, entre Marmoutier et Saverne (Bas-Rhin), un corps pendu dans un arbre. Dépêchés sur les lieux, les gendarmes se sont aperçus qu’il s’agissait d’une poupée gonflable.

Horticulture intensive

Quel est le comble de l’horticulteur ?

Consoler un saule pleureur.