Le viol invisible

Les perles : la police

Mme X. se plaint pour la seconde fois dans le même mois d’avoir été violée pendant la nuit. Aux questions du gendarme, elle répond qu’elle ne s’est aperçue de rien pendant son sommeil, ce n’est qu’au réveil qu’elle en a senti les effets.

Le bronzage forcé

Au tribunal, le président lance à l’accusé :
– La plage était déserte, vous vous êtes jeté sur cette demoiselle en tentant de la déshabiller !
– Mais c’était pour lui rendre service, sinon, elle n’aurait jamais bronzé !

Les garçons qui embêtent

Les perles : Les parents d’élèves

« Ma fille n’arrête pas d’être embêté par des garçons plus grands pendant les récréations qui lui soulèvent ses jupes pour la regarder ou même mettre leurs doigts. »