La gendarmerie de proximité

Les perles : la police

Le 27 septembre 1999, la sonnerie du téléphone retentit au Centre d’Opération de la Gendarmerie du Mans. À l’autre bout du fil, une femme a peur. Est-ce un crime commis dans le voisinage quelques jours plus tôt ? La crainte d’une vengeance ? Les suites de menaces proférées au téléphone par un déséquilibré ? Toujours est-il qu’elle ne parvient pas à trouver le sommeil. La présence d’un gendarme la rassurerait. Elle souhaite même que le militaire couche avec elle, afin de la protéger jusque dans son lit. Mais elle promet qu’elle ne le touchera pas. D’ailleurs, en quinze ans de mariage, elle n’a jamais trompé son époux. C’est sans doute ce que l’on entend par gendarmerie de proximité.

L’odeur du canapé neuf

Les perles : la police

Une dame insiste pour que les gendarmes viennent constater que le canapé qui lui a été livré dans l’après-midi dégage de mauvaises odeurs qui l’empêchent de dormir.

31 octobre 2018 – Un coup de mou pour Macron

dessin d'actualité humoristique sur la brusque fatigue du Président Macron
31 octobre 2018 – Un coup de mou pour Macron

Emmanuel Macron : « Brigitte, j’suis claqué… Je crois que si j’étais chômeur, j’irais me coucher sans même traverser la rue… »
(caricature d’Emmanuel Macron)

Le viol invisible

Les perles : la police

Mme X. se plaint pour la seconde fois dans le même mois d’avoir été violée pendant la nuit. Aux questions du gendarme, elle répond qu’elle ne s’est aperçue de rien pendant son sommeil, ce n’est qu’au réveil qu’elle en a senti les effets.