Les clés du poker

Un détenu s’est fait la belle. Le directeur de la prison, furieux, appelle le gardien :
– Mais comment a-t-il pu réussir à sortir ?
– C’est que… Il était en fait en possession des clés de la prison !
– Comment est-ce possible ? Il vous les avait volées ?
– Non, pas du tout. Il les a gagnées au poker.

Poker menteur…

Coup de sifflet ! La police des jeux entre dans un tripot. Trop tard ! Les cartes sont cachées et l’argent a été raflé en deux secondes. Un inspecteur s’approche d’une table où trois messieurs dégustent paisiblement leurs consommations. Et le dialogue s’engage :
– Vous étiez en train de jouer au poker ? demande-t-il à l’un d’eux.
– Moi ? Je vous jure bien que non.
– Et vous ?
– Parole d’honneur, monsieur l’inspecteur.
– Avouez donc, dit-il au troisième. Vous jouiez au poker ?
– Moi ? répond l’autre d’un air suave. Tout seul ? J’aurais eu l’air fin !

La femme du joueur de poker

À l’issue d’une partie de poker acharnée, un homme monte se coucher et dit à sa femme :
– J’ai deux nouvelles pour toi : une bonne et une mauvaise.
– Dis-moi la bonne, d’abord.
– Au milieu de la partie, à court d’argent, je t’ai utilisée comme enjeu et je t’ai perdue au bénéfice de mon ami Georges.
– Comment l’autre nouvelle pourrait-elle être pire ?
– À la fin de la partie, je t’ai regagnée.

Flûte de paon

À une table de poker, au fond d’un bar, trois hommes et un paon sont en train de jouer. Un client accoudé au zinc interpelle le patron :
– Dites-moi, c’est incroyable, ce paon ! Il joue vraiment au poker ?
– Ah oui, monsieur. Tous les jours.
– Et il joue bien ?
– Pas tellement, répond le patron en baissant la voix. Chaque fois qu’il a du jeu, il fait la roue !

Le poker familial

J’ai essayé d’apprendre le Texas Hold’em à ma belle-mère mais j’ai arrêté quand elle m’a dit : « Je gagne parce que j’ai une plus grosse paire que toi… »