Ou bien quoi ?

Un homme va voir son médecin et lui dit que sa très jolie femme ne veut plus faire l’amour avec lui depuis plus de six mois.

Le doc lui répond qu’il n’a qu’à lui envoyer sa femme et qu’il aura un entretien avec elle. Alors la jeune femme consulte le médecin, qui lui demande ce qui ne tourne pas rond, et pourquoi elle n’est plus inspirée pour faire l’amour avec son mari.

Et la femme raconte :
– Tous les matins depuis six mois, je prends le taxi pour aller travailler. Mais j’ai pas d’argent alors le chauffeur de taxi me dit : « Vous allez payer aujourd’hui ou bien quoi ? », et moi je lui réponds que je vais prendre le « ou bien quoi… ». Ensuite j’arrive au travail, mais naturellement, je suis en retard. Alors le patron me dit : « Je consigne le retard ou bien quoi ? », et moi je lui réponds que je vais prendre le « ou bien quoi… ». Le soir, pour rentrer chez moi, je reprends le taxi. Et le chauffeur me dit en arrivant : « Vous allez payer ou bien quoi ? » et je reprends le « ou bien quoi… ». Alors vous voyez docteur, quand je suis chez moi, le soir, je suis trop fatiguée et je n’ai vraiment plus le goût de faire des galipettes avec mon mari !

Pendant quelques secondes, le docteur a l’air songeur, puis il dit :
– Alors, on va expliquer tout ça à votre mari, ou bien quoi ?

Rate this post

La toute petite envie de sexe

Un gars va chez son psychiatre :
– Docteur, j’ai un cas difficile à vous soumettre. Je n’ai plus du tout envie de ma femme !
– Depuis quand ?
– Depuis avant-hier !
– Allons, cher Monsieur, ça va certainement s’arranger. Je vais vous donner un bon conseil. La première fois que vous aurez de nouveau envie d’elle, serait-ce une toute petite envie, sautez-lui dessus sans hésiter !

Trois jours après, le gars revient.
– Eh bien, dit le psychiatre, votre problème est résolu ?
– Oh ! oui, docteur ! Hier soir, on était à table, elle a laissé tomber sa serviette par terre, elle s’est baissée pour la ramasser, j’ai vu ses cuisses et je me suis jeté sur elle comme un fou !
– Parfait ! Vous voyez que vous n’avez plus à vous plaindre !
– Mais l’ennuyeux, c’est qu’on ne pourra plus aller dîner dans ce restaurant…

Rate this post