Choco-chèques

– Moi, confie une dame à une amie, quand j’ai entamé une boîte de chocolats, je ne peux pas m’arrêter avant de l’avoir complètement épuisée.
– J’ai exactement la même réaction, répond l’autre, mais moi, c’est avec les carnets de chèques…

Pour une poignée de cacahuètes

Un groupe du troisième âge est en voyage dans un car. L’ambiance est plutôt bonne. À un moment, le chauffeur sent une main qui lui tapote l’épaule droite. Il regarde et c’est une vieille dame qui lui tend une poignée de cacahuètes.
– Ah merci madame, c’est gentil.
Il prend les cacahuètes et les avale.

Un peu plus tard, la même dame revient et lui tend encore une poignée de cacahuètes.
– Merci c’est très gentil !

Et ainsi de suite plusieurs fois. Au bout d’un moment, le chauffeur réagit :
– Mais pourquoi est-ce que vous me donnez toutes vos cacahuètes ? Gardez-les pour vous et vos amis !
– Oh, vous savez, à notre âge, on n’a plus les dents pour les manger !
– Ah bon ? Mais alors pourquoi vous continuez à en acheter, si vous ne pouvez pas les manger ?
– Ah nous ce qu’on aime bien, c’est le chocolat qu’il y a autour !

Ferrero rocher

Un diplomate gaffeur arrive en retard à un cocktail. L’hôtesse se précipite vers lui en disant :
– Ah ! monsieur l’ambassadeur, quel dommage vous arrivez au moment où toutes les jolies femmes sont parties.
– Mais, madame, répond le diplomate en lui baisant galamment la main, je ne viens pas pour les jolies femmes, je viens pour vous.

Le petit chocolat d’amour

Les perles : les réseaux sociaux

« Je reste appuyé sur le comptoir, le regardant en souriant avec un air « aguissable ». Je lui donne un petit chocolat, que j’avais comme par hasard sur moi, au cas où ! Sûr que j’veux sortir avec c’gars-là ! »

(Lynda)