Un amour si sincère

– Chérie ! Ecoute-moi bien…
– Oui, mon gros nounours ?
– Si demain, j’étais obligé de vendre notre propriété de Normandie, notre appartement à Cannes… Enfin bref, si d’un coup je me retrouvais ruiné… Continuerais-tu à m’aimer autant ?
– Bien sûr, mon gros nounours !… Même que tu me manquerais beaucoup !