Les sentiments de la starlette

Le metteur en scène s’arrache les cheveux : sa vedette féminine est au-dessous de tout.
– Un peu d’âme ! hurle-t-il à son intention. Imaginez bien la scène : vous avez un amant que vous adorez, et brusquement, sans tambours ni trompettes, il vous laisse tomber. Il s’en va. Cela doit tout de même vous inspirer une réaction : que faites-vous ?
– Ben… J’en cherche un autre.

Échec à l’amour

Les perles : les petites annonces

« Adieu les soirées de tristesse, je cherche un homme pour jouer à plusieurs jeux, sauf aux échecs ! »

La mort du collaborateur

Au bureau :
– Notre chef est décédé. C’est très triste, évidemment. Mais qui est l’autre personne décédée ?
– L’autre personne ?
– Ben, oui. Sur le faire-part il était écrit : « Avec lui disparaît notre meilleur collaborateur… »

Le repas du croque-mort

C’est un employé des pompes funèbres, tout habillé de noir, l’air triste, qui entre dans le restaurant situé à côté du cimetière. Le garçon s’avance pour prendre la commande.
– Donnez-moi une raie au beurre noir, puis une poularde demi-deuil et comme dessert, des crêpes.
– Et comme boisson ? demande le garçon.
– Une bière, bien sûr.

Le gros soupir

Une dame aux formes plantureuses confie à un ami de son mari qu’elle a rencontré à la gare :
– Je suis toute triste. Maurice est parti en mission pour son travail. Quand, sur le quai, j’ai vu le train s’éloigner, un gros soupir a soulevé ma poitrine…

Et le confident de soupirer à son tour :
– Bien sûr ! Un petit n’aurait pas suffi.