L’honnêteté amicale

Deux couples d’amis jouent aux cartes. Jeff fait tomber des cartes par terre et, en se baissant pour les ramasser sous la table, il s’aperçoit que la copine de Dave, Jessica, n’a pas de culotte. Surpris, il se cogne la tête et ressort tout rouge. Plus tard, quand il va à la cuisine pour des rafraîchissements, Jessica le suit et demande :
– As-tu vu quelque chose qui te plaisait sous la table ?
– Oui, ça m’a plu, dit-il.

Elle fait un clin d’œil, sourit, et dit :
– Tu peux l’avoir pour 100 euros.

Après une ou deux minutes, Jeff dit qu’il est intéressé. Elle dit que puisque Dave travaille les vendredis après-midi et pas Jeff, qu’il vienne chez elle vendredi vers 14h00. Ce qu’il fait.

Après que Jeff ait payé les 100 euros, ils vont dans la chambre et font l’amour dans toutes les positions pendant 2 heures, puis Jeff s’en va.

Dave rentre vers 18h00 et demande :
– Est-ce que Jeff est venu cet après-midi ?

Choquée, Jessica répond :
– Oui, il est venu quelques minutes.
– Et est-ce qu’il t’a donné 100 euros ?

Elle pense : « Zut ! il est au courant. » À regret, elle dit :
– Oui, il m’a donné 100 euros.
– Très bien, dit Dave. Jeff est passé à mon bureau ce matin et m’a emprunté 100 euros et il a dit qu’il passerait chez nous pour me les rendre. C’est super d’avoir des amis honnêtes.

Les affaires de la blonde

Un juge demande à une blonde provocante :
– Vous êtes une prostituée, je crois.

La dame proteste :
– Ça, ce sont mes affaires !
– Procédons autrement, dit le magistrat : comment vont les affaires, en ce moment ?

Les poils de Toto

La maîtresse demande à ses élèves :
– Paul, que veux-tu faire plus tard ?
– Docteur, madame.
– Très bien, Paul ! Et toi Rémi ?
– Éboueur, madame !
– Ah bon ? Quelle drôle d’idée ! Et toi Toto ? Que veux-tu faire ?
– Être le plus poilu du monde !
– Ah bon et pourquoi ça ?
– Si vous saviez ce que ma sœur se fait comme argent avec un p’tit triangle de poil !

Le nouveau bordel

Un jour une femme décide d’acheter un perroquet à ses filles. Elle se rend donc au magasin d’animaux le plus près. Arrivée là, elle voit une aubaine pas croyable : 200 euros pour un magnifique perroquet parlant. Etonnée, elle va voir le vendeur.
– Monsieur, pourquoi un perroquet d’une aussi grande valeur est si peu cher ?
– Et bien ma petite madame c’est qu’il vient d’un bordel et son langage n’est pas correct du tout.
– Mais mon bon monsieur, ce n’est pas grave, cela se corrige, je vous le prends.

Le vendeur lui offre une cage et lui vend le perroquet. Arrivée chez elle, la cage est installée dans le salon. Le perroquet dit alors :
– Nouvelle maison, nouveau bordel !

La femme se dit que ce n’est pas grave et qu’il va se corriger. Les deux petites filles arrivent donc au salon et le perroquet de dire :
– Deux nouvelles p’tites putes, deux nouvelles p’tites putes !

La mère, toute confuse explique à ses filles que le perroquet vient d’un bordel et que son langage va se corriger au jour le jour. Sur ce le mari, Robert, arrive et le perroquet de lancer à tue-tête :
– Nouveau bordel, nouvelles p’tites putes, mais toujours ce bon vieux Robert !

L’éducation sexuelle des papillons…

Lady Smith se préoccupe de l’éducation de son fils et appelle son mari :
– John, notre fils William vient d’avoir 16 ans, il serait temps que vous lui expliquiez les choses de la vie. Parlez-lui des lapins, des papillons, que sais-je… expliquez-lui que chez l’homme, le processus est le même.

John appelle donc son fils et lui dit :
– William, l’hiver dernier nous sommes allés tous les deux à Paris et nous y avons rencontré de très jolies dames. Votre mère me charge de vous dire que pour les lapins et les papillons, les choses se passent de la même façon.