Défaut de communication

Les perles : la justice

Deux avocats plaident pour le même prévenu dans une affaire de corruption dans la police, où le « milieu » était renseigné grâce à des policiers « ripoux » et à l’intervention d’un journaliste peu scrupuleux. Étrangement, le premier avocat demande la relaxe de son client, tandis que le second estime que la peine déjà prononcée en première instance est trop élevée. C’est ce qu’on appelle une défense concertée.

La boucle enfantine infinie

Un policier demande à un enfant :
– Où habites-tu ?
– Avec mes parents…
– Et où habitent tes parents ?
– Avec moi…
– Et où habitez-vous tous ?
– Ensemble…
– Où est votre maison ?
– À côté de la maison de mes voisins…
– Et où est la maison de vos voisins ?
– Si je vous le dis, vous ne me croirez pas !
– Dis-moi ?
– A côté de ma maison…

Le voisin terrifiant

Un type entre dans un commissariat et explique :
– Mon nouveau voisin me fait peur.
– Pourquoi ?
– Il m’appelle sans cesse Henri IV.
– C’est une plaisanterie sans gravité.
– Si, c’est grave : il s’appelle Ravaillac.

La mouche du flic

« Quand un policier tue une mouche, il en trace toujours le contour à la craie. »

Pierre Légaré

La pensée policière

« L’autre jour, un ami m’a confié : « Penser… penser… j’en ai perdu l’habitude. Cela fait vingt-cinq ans que je suis dans la police ». »

Francis Blanche