Y’a plus de respect

Les perles : les enfants

S’adressant à un agent de circulation lui souriant au milieu d’un embouteillage :
« J’aime pas les flics ! »

(Line)

Rate this post

Le lapin de police

L’administration veut savoir qui des trois organismes luttant contre le crime est Le plus efficace. Elle décide de procéder à un test grandeur nature. On lâche un lapin dans trois bois différents. Charge à chaque service de retrouver le lapin.

La DST place des micros, engage des lapines bien roulées, soudoie des renards, truffe des carottes, fait de l’intox dans Les clairières, interroge les plantes et les cailloux. Après trois mois d’enquête, elle conclut : « L’affaire est close, ce lapin n’a jamais existé. »

Le GIGN arrive, encercle le bois, fait une sommation rapide et mitraille tout, met le feu au bois, saccage toute trace de vie. Les ninjas arborent Le cadavre carbonisé du lapin et déclarent : « Mission accomplie. »

La police, elle, arrive avec son panier à salade, fait une rafle dans une clairière et revient le lendemain matin avec un blaireau bien amoché qui dit : « OK, d’accord, je suis un lapin. »

Rate this post

3 mai 2018 – Black is black…

Black blocs : comment identifier les auteurs de violences ?

dessin d'actualité sur l'identification des auteurs de violence appartenant aux Black Blocs
3 mai 2018 – Black is black…

Juge : « Alors. Vous pouvez reconnaître votre agresseur ? »
CRS : « Oui, Monsieur le Juge. C’est celui avec le brassard « police », là. »
(caricature de Black blocs)

D’accord, je fais du mauvais esprit… Mais avouez que ce serait ballot, non ?

4 (80%) 1 vote

L’interrogation du représentant

Un inspecteur de police va trouver le commissaire divisionnaire :
– Nous ne pouvons pas poursuivre plus longtemps l’interrogatoire de ce représentant de commerce accusé de meurtre. Depuis trois heures que toute la brigade se relaie pour tenter de lui faire avouer son crime, il a déjà réussi à nous vendre trois aspirateurs, un lave-vaisselle, deux réfrigérateurs et cinq sèche-cheveux.

Rate this post

La claque de la police

Un policier arrête une charmante automobiliste :
– Vous savez que la vitesse est limitée à 90 km/h et vous rouliez à 120 !
– Oui…
– Bon, imaginez maintenant que je vous donne une claque sur les fesses pour chaque kilomètre en trop, que diriez-vous ?
– Que je faisais du 160 !

Rate this post