Le prix de la parole

Les perles : la justice

Le président du tribunal :
– Maître, vous avez la parole. Pour combien de temps en avez-vous ?

L’avocat :
– Pour 10.000 francs, monsieur le président !

Le magistrat :
– Alors, ce ne sera pas long !

Les progrès de l’avocat

Les perles : la justice

Deux avocats discutent du maigre talent oratoire d’un de leurs confrères.

Le premier :
– Non, tu es injuste avec lui ! Je t’assure, il a fait beaucoup de progrès.

Le second :
– Oh, mais je te crois volontiers. On n’arrive pas à être ennuyeux comme ça du premier coup !

La vitesse du jugement

Les perles : la justice

Commentaire corrosif d’un avocat à propos d’un président connu pour sa propension à juger les infractions au code de la route à vitesse grand V : « Je ne comprends pas. Il sanctionne les excès de vitesse. Mais pourquoi ne se sanctionne-t-il pas lui-même, à la vitesse où il juge ? »

La poudre d’escampette

Les perles : la justice

Dans une affaire de drogue, l’avocat : « Mon client a pris la poudre d’escampette. » Sûrement un aveu.

Avocat, un vrai métier ?

Les perles : la justice

« Quand on sait pas, on va pas ! » conseille l’humoriste. Une avocate, sans doute peu habituée à la fréquentation de la justice pénale, aurait dû faire sienne cette devise. Elle avait négligemment oublié que les pièces de procédure doivent être communiquées à la partie adverse, afin de préserver le respect du contradictoire. À la barre, elle soufflait ensuite les réponses à son client d’un air détaché, sur le ton : « Dis-le au tribunal », « Lève-toi », « C’est bon, tu peux te rasseoir ! » devant des magistrats qui n’en croyaient pas leurs oreilles. Eh oui, avocat, c’est un vrai métier !