Les risques du métier

Les perles : la police

Un homme s’introduit subrepticement dans une ferme située à Chevillon-sur-Huillard (Loiret). Une femme s’y trouve, seule. Il se jette sur elle et lui assène un coup de bâton sur la tête. Il réclame de l’argent. Soudain, il aperçoit un porte-monnaie sur une commode. Il lâche sa victime et s’empare d’une somme de 350 francs. Pendant ce laps de temps, la femme se réfugie dans une autre pièce et s’empare d’une carabine. Elle réapparaît dans la cour, au moment même où l’agresseur cherche à s’enfuir. À la vue de l’arme, l’individu conseille aimablement à sa victime de ne pas tirer pour éviter les ennuis avec la justice… Un homme averti en vaut deux !

Comme une erreur sur la personne

Les perles : la police

Une personne demeurant à B. signale que des jeunes dérobent un vélo de course. Quelques minutes plus tard, elle rappelle pour annuler l’intervention ; en fait, il s’agissait de son fils qui partait travailler.

Le tuyau crevé

Les perles : la police

Une patrouille intervient au domicile d’un simple d’esprit qui déclare que des gaz ont été répandus chez lui et que sa fille a été pulvérisée en passant par la machine à laver. Puis l’individu change de version : selon lui, sa fille est coincée et étouffée dans le tuyau du tout-à-l’égout.

Le repos du superhéros

Les perles : la police

Un petit garçon de cinq ans appelle pour se plaindre. Pendant les vacances, il est privé de son feuilleton préféré, « Superman ». Le planton l’a immédiatement rassuré : « Superman, tout super héros qu’il est, a besoin comme toi de prendre des vacances. Actuellement, il se repose sur la planète Krypton. Mais rassure-toi, il sera de retour en septembre. »

Plus une miette

Les perles : la police

Appel désespéré. Un homme vient de constater le vol dans son véhicule… du pain sec qu’il réservait à son chien.