Un homme dans sa vie

Une voyante dit à une jeune et jolie cliente :
– Mademoiselle, je vois bientôt un garçon dans votre vie.
– Ah ! Et comment sera-t-il ? demande la demoiselle.
– Il sera très jeune, très blond probablement et pèsera dans les trois à quatre kilos.

La boule de cristal solaire

Après un jour d’été ensoleillé, une voyante rencontre une autre voyante sur la plage :
– Quel beau temps ! dit l’une.
– Oui, répond l’autre, cela me rappelle tout à fait l’été 2038 !

Le pique-nique avec belle-maman

Parti en pique-nique à la montagne, un homme s’est assis au bord d’une colline escarpée en compagnie de sa femme, tandis que sa belle-mère ramasse gaiement des fleurs. Il a l’air songeur :
– Je te parie 1 euro, lui dit sa femme, que je devine tes pensées.
– Essaie toujours.
– En voyant maman s’approcher tellement du bord, tu songes à exciter à coups de pierre ce bouc, là-bas, pour qu’il lui fonce dessus et la précipite en bas de la colline.
– Tiens, dit le mari, voilà 1 euro.
– Tu pensais réellement ça ? lui dit sa femme, en riant.
– Pas du tout. Mais tu m’as donné une excellente idée.

Devine ce que je vais faire

C’est un gars assis à la terrasse d’un café. Soudain il se tourne vers son voisin de la table à côté et lui dit:
– Vous voyez la voiture rouge arrêtée au feu ? Quand le feu passera au vert, elle démarrera en trombe et percutera une voiture bleue (qui sera passée au rouge) en plein milieu du carrefour. Regardez bien ce qui va se passer !

Alors le voisin incrédule attend que le feu passe au vert… Et tout se passe comme l’avait prédit le gars : Un bel accident en plein carrefour. Du coup le voisin de table est époustouflé, et il se demande comment tout ça est possible. Il s’entend répondre :
– Je suis devin. Pour moi c’est extrêmement facile de voir dans l’avenir. Et d’ailleurs, pour vous aussi, ça peut devenir très facile, parce que être devin, ça s’apprend !
– Ah bon ?
– Oui, si vous êtes intéressé, venez chez moi demain à 22h.
– Génial, je viendrai !

Rendez vous est pris, et le jour dit, le gars se pointe chez le devin :
– Bonsoir, monsieur, pour la leçon, c’est 100 euros, payables d’avance.
– Ah bon ? ça me semble raisonnable pour apprendre à être devin, les voilà.
– Bien, commençons. DESHABILLEZ VOUS !
– Quoi !?
– Oui, ENTIEREMENT.

Le gars s’exécute malgré tout.
– Bien, maintenant, vous allez vous approcher de la table, puis vous vous penchez, et vous fléchissez légèrement les genoux !
– Mais, mais, mais, vous allez m’enculer !
– Ah, vous voyez, c’est le métier qui commence à rentrer !