L’agonie de l’éternel féminin

« Oh ! l’éternel féminin, comme disait le monsieur dont la femme n’en finissait pas de mourir. »

Oscar Wilde

Intelligence relative

Albert Einstein répondait à une femme qui lui demandait la différence entre le temps et l’éternité :

« Chère madame, je devrais consacrer tout mon temps à vous l’expliquer, et il vous faudrait une éternité pour le comprendre. »