blague stationnement

La blonde des neiges

humour, blague blondes, blague hiver, blague neige, blague voiture, blague garage, blague stationnement, blague radio, blague déneigement

Un matin d’hiver un couple écoute la radio avant de se lever et ils entendent :
« Nous annonçons 10 cm de neige aujourd’hui alors veuillez mettre vos voitures du côté pair de la rue pour le déneigement ! »

La femme, une belle blonde se lève, s’habille précipitamment et va placer la voiture du côté pair.

Le lendemain, ils écoutent encore la radio qui dit :
« Nous annonçons 15 cm de neige aujourd’hui alors veuillez mettre vos voitures du côté impair de la rue pour le déneigement ! »

La blonde se lève, se dépêche et va placer l’auto du côté impair.

Le surlendemain, ils écoutent encore la radio :
« Nous annonçons 30 cm de neige aujourd’hui alors veuillez mettre vos voitures krrrrrrrrhhhrrrrrrr… ! »

Et une panne d’électricité interrompt l’émission.

La blonde perplexe regarde son mari et lui dit :
– Qu’est-ce que je vais faire, il n’a pas dit de quel côté mettre l’auto ?

L’homme la regarde et lui dit alors, avec beaucoup de compassion… mais alors avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de compassion :
– Chérie, pourquoi tu ne la laisserais pas dans le garage aujourd’hui ?

Trop tard pour la prune

Un agent de police contrôle la validité des tickets de stationnement derrière les pare-brises des voitures. Sur l’un deux, un automobiliste avait placé ce petit mot :
– Je reviens de suite.

L’agent verbalise quand même et accompagne la contravention d’un petit papier sur lequel on peut lire :
– Il sera trop tard !

Publicité

Vieillesse incomprise

Les perles : la médecine

« – Je ne pense pas que votre demande soit recevable monsieur Claude. Le fait d’avoir une prothèse de hanche ne justifie pas d’avoir un macaron handicapé.
– Mais je pourrais me garer juste à l’entrée du supermarché ! J’ai quand même 88 ans !
– Je comprends bien monsieur Claude, mais la vieillesse n’est pas un handicap.
– Faut vraiment être jeune pour sortir des conneries comme ça ! »