blague prochain

Publicité

La revanche du mariage

Quand j’étais plus jeune, je détestais aller aux mariages parce que mes vieilles tantes et mes grands-parents venaient près de moi, me donnaient une grande claque amicale dans le dos en lançant un joyeux : « T’es l’prochain, gamin ! ».

Ils ont arrêté cette stupide blague quand j’ai commencé à leur dire la même chose aux enterrements !