blague mots

Un exercice de concision

Au grand temps du télégramme (bien avant Internet et les SMS), un homme veut envoyer un télégramme de félicitations à un copain qui vient de se marier. Il dit à l’employé :
– Je n’ai pas beaucoup d’argent sur moi ; je vais vous montrer et vous me direz combien de mots je pourrais envoyer avec ça.

Il étale sa monnaie, l’employé fait un rapide calcul et annonce :
– Ça vous fait juste dix mots.

Le type se gratte la tête… Que dire de gentil en dix mots ? Enfin son regard s’illumine et il écrit : « Félicitations. Et que vous dire de plus en dix mots ? »

Publicité

Le service de la vieille barbe

Lors d’un grand dîner, la maîtresse de maison griffonne un mot qu’elle fait porter par le maître d’hôtel à une de ses amies placée à l’autre bout de la table.

L’amie en question, qui n’a pas ses lunettes, demande à son voisin de gauche d’être assez aimable pour le lui lire et celui-ci déchiffre : « Ma chère, rendez- moi un service, occupez-vous de votre voisin de gauche, je sais que c’est une vieille barbe, mais efforcez-vous de lui parler de temps en temps. »

Le patron étroit

Au bureau, la nouvelle employée demande à sa collègue de travail :
– Comment est le patron ?
– Vous verrez, il est assez étroit d’esprit.
– C’est-à-dire ?
– Eh bien, par exemple, il prétend que les mots ne peuvent s’écrire que d’une seule façon.