Finance et conseils

« Un conseiller financier, c’est quelqu’un qui vous emprunte votre montre pour vous donner l’heure, et qui s’en va avec. »

Robert Townsend

Les montres Festina

Sur les montres Festina, il y a quatre aiguilles maintenant… Celles des heures, des minutes, des secondes… et l’aiguille pour la seringue fournie avec…

Les fourches de la justice

Les perles : la justice

Au portique de sécurité d’un palais de justice, un prévenu libre n’en finit pas de « sonner ». Après s’être débarrassé de ses clés et pièces de monnaie, il passe et repasse. Mais le portique « sonne » toujours. Il ôte bijoux, montre et ceinture, mais l’obstacle continue de lui opposer une vive résistance. Du coup, il tombe pantalon et chemise et franchit le portique devant des policiers bouche bée. Le plan Vigipirate tourne parfois au strip-tease gratuit.

La boutique d’horlogerie

Une touriste, en promenade dans une ville étrangère, remarque que sa montre ne marche plus. Elle commence à chercher une boutique d’horlogerie pour la faire réparer. Or, dans le quartier où elle se trouve, toutes les enseignes sont écrites en hébreu.

Elle trouve enfin un magasin dont la vitrine est remplie de toutes sortes d’horloges. Elle entre et dépose sa montre sur le comptoir, devant le propriétaire de la boutique.
– Pouvez-vous me réparer cette montre ?
– Non, madame, ça m’est tout à fait impossible.
– Mais pourquoi ? Il s’agit d’un modèle très ordinaire !
– Hélas, je ne peux pas vous aider. Je ne suis pas horloger. Je suis rabbin, et j’effectue des circoncisions.
– Mais alors, pourquoi ces horloges dans votre vitrine ?
– Chère madame, qu’aurais-je dû y mettre, à votre avis ?