blague Judas

2 février 2020 – Le prix de la honte : SNCF, c’est possible

dessin de Zaïtchick sur Judas écœuré d'être sous-payé par rapport à la prime offerte par la SNCF aux non-grévistes
2 février 2020 – Le prix de la honte : SNCF, c’est possible

La SNCF, qui a perdu plein de sous pendant les grèves, trouve le moyen d’offrir une prime de 1500€ aux non-grévistes (on ne peut plus dire « jaunes » car c’est devenu une couleur révolutionnaire). Judas est écœuré !
Judas : « Quand je pense que pour trahir un Dieu je n’ai touché que trente deniers. »
(caricature de Judas)

Le facteur sonne toujours trop haut

C’est un facteur qui sonne à la porte. La bonne femme qui est sous la douche coupe l’eau et sort vite du bain. Le facteur lui pendant ce temps continue à tambouriner à la porte. Comme il commence à en avoir marre il se penche pour regarder par le trou de la serrure voir s’il y a quelqu’un.

A ce moment là la femme arrive et regarde par le judas mais personne ! Elle entend alors :
« Hep p’tit frisé va chercher ta mère : dit lui que c’est l’facteur. »

Publicité

Le facteur et la maman de Toto

Un jour, le facteur sonne chez la maman de Toto pour lui remettre un colis. Celle-ci qui était dans sa douche, se présente derrière la porte dans le plus petit appareil et, comme elle n’est pas assez grande, elle monte sur un tabouret pour regarder dans le judas.

Au même moment, le facteur, impatient, se baisse pour voir dans le trou de la serrure et s’exclame :
– Eh, petit frisé, va chercher ta mère !