blague joueurs

Publicité

La martingale de l’accroche

Dialogue entre deux joueurs de roulette, devant le casino de Deauville :
– Moi, je te dis que si tu t’accroches à un numéro suffisamment longtemps, il finit toujours par sortir. Hier, par exemple, j’ai misé sans arrêt sur le 13…
– Et il est sorti ?
– Oui. Une minute après moi…

Les femmes de joueurs de poker

Alors qu’ils sont sur le point de se séparer après une partie de poker nocturne, deux potes discutent :
Le premier dit :
– Je n’arrive jamais à berner ma femme : j’éteins le moteur de la voiture et je laisse dérouler la voiture en roue libre dans le garage, je retire mes chaussures, je monte sans bruit à l’étage et je me déshabille dans la salle de bains… et ben, à chaque fois, elle se réveille et se met à hurler que je rentre trop tard, que je devrais être honteux de la laisser toute seule à la maison pendant que je vais m’amuser etc…

L’autre lui répond :
– Tu as tout faux ! Tu devrais faire comme moi. J’accélère un bon coup en rentrant la voiture dans le garage, je claque toutes les portes, je fais du bruit avec les pieds dans les escaliers, je me déshabille dans la chambre, je fais du bruit dans la salle de bains, et quand je me mets au lit, je lui mets la main au cul en disant « Qu’est-ce que tu dirais d’un petit coup de bite ? » Et là, c’est marrant, mais elle fait toujours semblant de dormir.

Le monsieur qui avait une martingale

Dans un cocktail, un monsieur annonce au directeur d’un casino :
– Tiens, l’été prochain, je vais aller gagner quelques millions chez vous.
– Mon cher, répond son interlocuteur, sachez que notre casino accueille avec plaisir tous les joueurs.
– Oui, mais attention, prévient le monsieur. J’ai une martingale.
– C’est très différent, alors, dit le directeur. Notre casino accueille avec plaisir tous les joueurs. Mais ceux qui ont une martingale, il les fait venir à ses frais, en avion.