blague hâte

Publicité

Le pilote de l’air et le micro mal débranché

Dans un avion ayant atteint son altitude de croisière, le commandant de bord branche le micro et annonce aux passagers :
« Mesdames et messieurs, nous avons atteint notre altitude de croisière qui est de 12000 m d’altitude. La température extérieure est de -60 degrés, et notre vitesse est de Mach1. »

Puis, malencontreusement, il oublie de déconnecter le micro, et dit au copilote :
« Continue tout seul à piloter l’engin. Moi, je vais aller pisser un coup, et après je vais me sauter la petite hôtesse qui vient d’arriver dans notre compagnie… »

Rouge de confusion, l’hôtesse ayant entendu le commandant depuis la cabine du fond, remonte le couloir de l’avion pour aller avertir le commandant de la grosse bourde. Puis, en plein milieu de la carlingue, une vieille dame arrête notre hôtesse et lui dit :
« Doucement, vous avez le temps ma petite, il a dit qu’il allait d’abord aux toilettes ! »

Une boisson rafraîchissante

Mon premier est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon deuxième est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon troisième est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon quatrième est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon cinquième est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon sixième est un cul-de-jatte qui dévale la butte Montmartre en quatrième vitesse

Mon tout est une boisson rafraîchissante

RÉPONSE :
Six troncs pressés…