blague députés

Le Brigadier est radical

Le brigadier restaure le calme.

image drôle Le Brigadier dessin humour député restaurateur flashball gilet jaune
Le Brigadier est radical

Des députés houspillés sur un plateau de télé…
Restaurateur : « Vous, monsieur le Député, vous gagnez 5000 par mois, moi, on m’oblige à fermer ! V’vous levez à 3h du mat’, vous ? »
Député : « Bridagier… Est-ce que ça s’imposait vraiment ? »
Brigadier : « J’ai vu jaune ! »
(Dessin du 29 septembre 2020)

Les priorités du député

Un député effectue une tournée de sa circonscription. Il visite en premier un complexe scolaire et écoute les plaintes des élèves et des profs :
« Monsieur le Député, le chauffage est vieillot et on s’attend à un hiver rigoureux, nos salles de cours sont exiguës et nécessiteraient une réfection, beaucoup de bancs et chaises sont plus que vétustes, toutes les fenêtres laissent passer l’air … etc., etc., etc. »

Après avoir entendu toutes leurs doléances, le Député leur répond de ne pas s’en faire, que tout sera corrigé le plus tôt possible.

Il monte alors dans sa flamboyante Citroën et continue sa tournée en s’arrêtant à la prison locale. Là aussi les doléances sont nombreuses notamment celles des détenus :
« Monsieur le Député, on aimerait avoir une meilleure qualité de vie, une amélioration des repas serait la bienvenue, on souhaiterait avoir des draps et des couvertures neuves tous les 6 mois, des TV grand écran, home cinéma, piscine, court de tennis, etc., etc., etc… »

Après avoir une fois encore entendu toutes leurs doléances, le Député leur répond de ne pas s’en faire, que tout sera corrigé le plus tôt possible.

Il retrouve à nouveau sa Citroën et, pendant le voyage de retour, donne des instructions à son secrétaire :
– Alors, Michel, faites envoyer à l’école une équipe de réparations pour remplacer quelques fenêtres et boucher quelques trous, mais rien d’autre. Ensuite, faites envoyer une autre équipe à la prison pour installer une piscine, des bains jacuzzi, des bains turcs, un sauna, un court de tennis, une salle de loisirs avec un téléviseur grand écran, home cinéma, etc., etc.

Le secrétaire, tout surpris, lui répond :
– Mais, ce que vous me demandez, monsieur le Député, n’a pas de sens.

Et celui-ci de rétorquer :
– Voyons Michel, on est déjà allés à l’école, on n’y retournera plus. Mais pour ce qui est de la prison… On ne sait jamais.