blague cinglés

La banane du directeur

Dans une maison de santé, un pensionnaire, au cerveau tourneboulé, dit à un autre :
– Tu sais que le directeur est encore plus cinglé que nous. Je l’observais, à midi, au réfectoire. À un moment, il a saisi une banane et il a tenté de l’utiliser comme un téléphone portable.
– Il a obtenu son numéro ?
– Ç’aurait été étonnant. Ce taré, il n’avait pas eu l’idée de la peler !

Le test de la porte

Un docteur en psychiatrie a voulu tester ses malades alors il a dessiné une porte sur le mur et leur a demandé d’entrer

Tous les fous ont attaqué la porte pour l’ouvrir sauf un qui a reste loin d’eux en éclatant de rire. Le docteur lui demande pour quoi il rit.

Le fou répond :
« Ces gens sont cinglés ! »

Le docteur :
« Pourquoi ? »

Le fou :
« Parce que les clefs sont chez moi ! »

Publicité

La visite de l’asile de fous

Visitant un asile d’aliénés sous la conduite du directeur, une dame se trouve face-à-face avec un homme, agité de tics, qu’elle questionne avec douceur
– Dites-moi, mon ami, êtes-vous bien, ici ? Vous ne vous ennuyez pas trop ? La nourriture est bonne ?

Au bout d’un moment, le directeur se met à rire :
– Savez-vous, demande-t-il, qui vous venez d’interroger ? Ce n’est pas un fou, c’est notre directeur-adjoint.
– Eh bien, dit la dame, vexée, je vous jure qu’à l’avenir je ne me laisserai plus jamais prendre aux apparences.