L’ivresse du whisky

Un écossais entre dans un bar, commande cinq whiskies, les boit et tombe ivre mort.
– Voilà un homme comme je les aime, fait alors un autre client écossais : pas de dépenses inutiles, il connaît exactement sa mesure.

Manger un petit verre

Un homme entre dans un bistrot, commande un verre d’eau minérale dans un verre à pied, boit l’eau, mange le haut du verre et repose le pied sur le comptoir. Puis il paye et part en chantonnant. De la salle, un autre client qui a vu ça, estomaqué, vient vers le patron et dit :
– Il est fou, ce type-là !
– Vous avez raison, répond le patron, il a laissé le meilleur.

Le café qui énerve

Déçu par le goût fadasse du breuvage tiède qu’il vient de recevoir, ce client interpelle le garçon :
– C’est ça que vous appelez un café bien fort ?
– Mais oui, Monsieur ! D’ailleurs, voyez vous-même vous y avez à peine goûté, et vous êtes déjà bien énervé…

L’addition du colosse

C’est un gars baraqué comme un colosse qui entre dans un bistrot et il commande un double cognac. Il l’avale d’un seul trait, puis il en commande un autre. Hop ! Il le boit en un clin d’œil et il dit :
– Aujourd’hui, c’est ma fête ! Je paie la tournée générale…

Le barman sert à boire à tout le monde et il dit au gars :
– Vous voulez l’addition tout de suite ?
– Non, dit l’autre. De toute manière, moi, je ne paie jamais !
– Quoi ? fait le barman. Attendez un peu ! Je vais chercher un agent…

Et il revient cinq minutes après, accompagné d’un petit flic, à qui il explique :
– Voilà. Il y a un mec qui a commandé une tournée générale et il ne veut pas payer !

Alors le petit flic lève les yeux sur l’énorme bonhomme, il se rengorge et il lâche :
– Ah ! Il ne veut pas payer ? Bougez pas ! Je vais régler cette affaire en un clin d’œil. Ça ne va pas traîner… Euh… Combien ça fait ?