blague bal masqué

Publicité

Le gorille et le taxi

A deux heures du matin, un chauffeur de taxi est hélé par un gorille qui lui dit :
– N’ayez pas peur. Je ne suis pas un vrai singe. Je sors d’un bal masqué.
– Ça ne prend pas, fait le chauffeur. Une autruche m’a fait le même coup tout à l’heure. Et elle a avalé le compteur de la voiture et mon autoradio.

Le routier et la bonne sœur

humour blague routier religieuse camionneur

C’est Léon le routier derrière son volant qui chante pour passer le temps :
– Je m’appelle Léon, j’ai un beau camion et je transporte des cochons !

Notre Léon croise une bonne-sœur faisant du camion-stop ! Homme charitable, Léon, stoppe son 38 tonnes. La soeur monte et les voilà repartis. Quelques kilomètres plus loin, voila la sœur qui commence à faire de l’œil à notre Léon. Et puis soudain, la sœur demande :
– Et si l’on se trouvait un coin tranquille ?

Et le Léon interloqué :
– Vous ma sœur ?, mais je croyais que les religieuses faisaient vœu de chasteté… Et ne dit-on pas que Les voies de Dieu sont impénétrables ?

La sœur :
– Par devant peut-être, mais pas par derrière vous savez, mon fils !

Là dessus, le Léon passablement émoustillé par ce dialogue ne fait ni une ni deux et restoppe le 38 tonnes. Et voilà Léon qui soulève la soutane de la sœur, et hop, il lui fait son affaire par derrière. Le temps passe, et nous retrouvons nos deux héros une demi-heure plus tard sur la route

Léon :
– Je m’appelle Léon, j’ai un beau camion et je transporte des cochons !

Et la sœur :
– Je m’appelle Dédé, je suis un vieux pédé et je vais au bal masqué.

Le bal masqué

humour blague cocu bal masqué sexe infidélité

Un couple marié est invité à un bal masqué. Juste au moment de partir, la femme est prise d’une violente migraine. Elle dit à son mari d’aller à la fête sans elle. Le mari insiste mais la femme n’est vraiment pas bien avec son mal de tête, alors le mari enfile son déguisement et s’en va, alors que la femme prend une aspirine et va se coucher.

Après avoir dormi un peu, la femme de réveille en pleine forme et sans migraine. Elle décide d’aller rejoindre son mari à la fête. Comme elle est un peu soupçonneuse, elle se dit qu’elle va le surprendre en se déguisant avec un autre costume que celui qu’elle avait prévu. Une fois arrivée à la fête, elle repère son mari : Il est en train de danser avec une fille, puis encore une autre, puis une autre encore, et toujours très lascivement…. Elle veut en savoir plus, et voir jusqu’où il est capable d’aller.

Elle l’aborde (il ne la reconnaît pas) et l’invite à danser. Elle lui susurre à l’oreille qu’ils pourraient s’isoler un petit peu, ce qu’ils font en allant directement faire l’amour dans une des pièces de la maison. L’affaire faite, la femme s’en va précipitamment et rentre chez elle.

Le mari rentre un peu plus tard. Lorsqu’il se couche, sa femme lui demande :
– Alors comment était la fête ?

Il répond :
– Ce n’était pas drôle sans toi chérie.

Elle dit :
– Je ne te crois pas, je parie plutôt que tu as bien rigolé !

Il répond :
– Non je t’assure. Quand je suis arrivé, il n’y avait pas d’ambiance, alors quelques gars qui étaient là et moi, on a décidé d’aller jouer au poker dans la cuisine… Mais par contre, j’ai passé mon costume à un autre gars, et lui m’a dit qu’il s’était bien marré.

Une femme rouge de confusion
Le bal masqué