Les brûlures d’estomac de la femme bourrée


C’est une femme complètement bourrée qui rentre dans un bar sur le coup de minuit, juste avant la fermeture. Elle s’assied tant bien que mal sur un des tabourets et interpelle le barman :
– Hep Barbad, barmad, amène-moi un witsy !
Le barman lui amène un whisky qu’elle boit d’un trait. Sans attendre, elle poursuit :
– Hep Barbad, barmad, un autre witsy !
Le barman lui amène son scotch, mais cette fois-ci, la femme est penchée lamentablement sur le bar, incapable de maintenir la station debout sans support.

Elle dit au garçon :
– Hep barmad, tes witsys, ils me donnent des brûlures d’estomac !

Le barman s’approche d’elle et lui dit d’une voix patiente :
– Madame, je ne suis ni un « barmad », ni un « barbad ». Et ce que vous venez de boire coup sur coup, ce sont des verres de whisky et non pas des « witsys »… Et enfin, vous n’avez pas des brûlures d’estomac, c’est simplement votre téton qui pendouille dans le cendrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.