La chauve-souris sodomite

Deux vieux potes qui s’étaient perdus de vue se rencontrent.
– Ce vieux Robert ! T’as l’air d’avoir une forme d’enfer !
– Ben ça va impeccable. A part un problème avec ma femme ! Martine ! Tu te rappelles de Martine ?
– Bien sûr! Qu’est-ce qui cloche avec Martine ?
– C’est pas évident… Elle est merveilleuse, on s’aime comme au premier jour mais à chaque fois que je gamberge, j’en reviens à la même chose : j’ai envie de l’enculer, mais j’ose pas lui demander…
– T’as tort ! Peut être qu’elle aimerait ça !
– Ouais… mais j’ose pas…
– Trouve un truc !
– Quel genre ?
– J’sais pas moi… Tiens, tu vas à la Samaritaine – on y trouve tout – et t’achètes une chauve-souris. Tu la peins en mauve, tu rentres chez toi, tu mets la bestiole dans le tiroir de la table de nuit et le soir, sous un prétexte quelconque, tu lui fais ouvrir le tiroir. Il se passera obligatoirement quelque chose !

Le mec fonce à la Samaritaine, achète la chauve-souris, la peint en mauve et la colle dans le tiroir. Le soir, il est au pieu avec Martine.
– Ma chérie, j’ai mal à la tête ! Tu veux me donner un cachet qui se trouve dans le tiroir de la table de nuit ?

Martine se lève, ouvre le tiroir et la chauve-souris mauve s’envole. Effrayée, la femme se dresse d’un bond et se jette la tête la première sous l’oreiller en hurlant, fesses en l’air. Le type s’assied sur le lit, la regarde l’air consterné et il lui dit :
– N’importe quoi, hein, tu ferais n’importe quoi pour te faire enculer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.