Blagues enfants

Chantage filial

Alors que leur père est en train de rédiger à grand-peine sa déclaration de revenus, ses deux garnements de fils viennent le trouver.
– Qu’est-ce que tu préfères, papa, lui demande l’aîné : nous donner un billet de 20 euros, pour qu’on aille au cinéma, ou qu’on joue gentiment aux Indiens champions de football, dans la salle de séjour ?

Analyse d’innocent

humour, blague sur la médecine, blague sur les analyses d'urine, blague sur les analyses de sang, blague sur les coupures, blague sur les dispensaires, blague sur les enfants

Deux gamins sont assis dans la salle d’attente d’un dispensaire médical. L’un des deux pleure comme une madeleine.
– Pourquoi pleures-tu ? lui demande son pote Riri.
– Je viens pour une analyse de sang. Répond le premier.
– Eh alors ! C’est ça qui te fait peur ?
– Oui. Pendant l’examen ils te coupent le bout du doigt. C’est Gégé qui me l’a dit !

A son tour Riri commence à sangloter. Le premier gamin hoquette de surprise. Son pote Riri le téméraire qui pleure ?
– Pourquoi tu pleures, toi ?
– Parce que moi, je viens pour une analyse d’urine !

Publicité

Conception enfantine

humour, blague sur la cuisine, blague sur les enfants, blague sur les médecins, blague sur les pâtisseries, blague sur les pédiatres, blague sur l’enfance

– Les enfants, assure un pédiatre, ne voient pas du tout les choses comme nous. Tenez, madame, nous allons faire une expérience. Votre petit garçon va aller quelques minutes dans la salle d’attente. Pendant son absence, dites-moi comment il a occupé sa matinée.
– Oh la la ! Il a d’abord lâché un œuf qui s’est écrasé par terre. Puis il a renversé tout le paquet de farine sur la table. Il m’a laissé choir le rouleau à pâtisserie sur le pied et, enfin, il s’est brûlé à la porte du four de la cuisinière.
– Bien, dit le pédiatre, en faisant rentrer l’enfant. A toi de me décrire ta matinée, maintenant. Qu’est-ce que tu as fait, ce matin ?

Fièrement, le gamin répond :
– J’ai montré à maman comment on fait une tarte.