31 janvier 2018 – Intermarché, tueur en série à prix cassés


Le patron d’Intermarché annonce sa prochaine méga-promo.

dessin d'actualité humoristique du patron d'Intermarché annoncant la prochaine méga-promo
31 janvier 2018 – Intermarché, tueur en série à prix cassés

Patron d’Intermarché : « J’ai un stock de lait en poudre à écouler. »
(caricature du patron d’Intermarché)

Baptisée « Les 4 semaines les moins chères de France », les promotions renversantes à 70% du groupe Intermarché vont-elles trop loin ? Bien décidé à continuer sur sa lancée, l’enseigne persiste et signe en affichant des prix bas encore jamais vus.

Nutella, Pampers, Perrier… nous avons tous vu ces scènes désolantes où les clients vont jusqu’à se battre et se bouffer le bec pour remplir leurs misérables charriots de ces précieuses marchandises industrielles. Ces émeutes scandaleuses ont bien entendu attirées l’attention de tous, y compris celle de la Répression des fraudes. Et si après son enquête, celle-ci n’y trouve rien à redire, c’est à une nouvelle guerre des prix cassés entre grandes enseignes que nous risquons d’assister.

Pour info, les grands magasins sont obligés par la loi de revendre au minimum un produit au prix acheté majoré de 10%… Alors soit Intermarché achète son Nutella pour un prix inférieur ou égal à 1,41 euro… ce qui implique que le supermarché se fait une énorme marge de 233% en vendant les pots de 950 g au prix habituel de 4,70 euros. Soit Intermarché achète son Nutella pour un prix supérieur à 1,41 euro et il aurait alors pratiqué de la vente à perte avec sa promotion (Source : Libération).

Alors pour éviter que les grandes enseignes continuent à se gaver allègrement sur notre dos, favorisons plutôt la vente directe chez les petits producteurs qui se font exploiter jusqu’au sang par les géants de l’industrie agroalimentaire comme Lactalis ou Nestlé, et privilégions les circuits courts, gage de produits de meilleure qualité.

Duf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.