Quand on est centenaire

C’est un juif très très pieux qui alors qu’il vient d’atteindre l’âge vénérable de 105 ans et est toujours dans une forme parfaite, décide subitement de ne plus aller à la synagogue. Inquiet de ne plus voir le vieillard après tant d’années le rabbin lui rend visite chez lui. Il trouve le vieux en excellente santé et, étonné, il lui demande :
– Mais vous êtes en pleine forme ! Comment se fait-il qu’on ne vous voit plus à la synagogue ? Vous n’avez plus la foi ? Alors le vieux lance quelques regards autour de lui, l’air soucieux, puis il dit au rabbin à voix basse :
– Vous savez rabbin, quand j’ai dépassé les 90 ans, je me figurais que Dieu pouvait rappeler à lui n’importe quand. Mais ensuite, j’ai atteint 95 ans, puis 100 puis 105. Alors maintenant je pense que Dieu est tellement occupé qu’il m’a oublié… si bien que je n’ai plus aucune envie de me rappeler à son bon souvenir…

Une fille ou un mec ?

Au cours d’une soirée dans un bar, deux gars accoudés au comptoir voient arriver une superbe créature qui vient poser son derrière sur un tabouret juste à côté d’eux.
Un des deux gars dit à l’autre :
– Tu vois cette fille magnifique qui vient de s’asseoir à côté de nous, celle qui a de si longues jambes et de si beaux seins… et bien cette fille, c’est un mec !
– Arrête !… Tu dis n’importe quoi ! Je ne te crois pas, c’est pas possible. Tiens je vais la draguer et tu verras bien que c’est pas un mec. Et joignant le geste à la parole, le gars va s’installer près de la fille et commence à la baratiner. Au bout d’un moment, il lui propose d’aller avec lui dans sa voiture pour un petit moment d’intimité. La fille étant d’accord, ils quittent le bar, montent en voiture et partent pour un endroit isolé.
Une fois sur place, ils passent sur la banquette arrière et là, l’ambiance commence à chauffer sévèrement. A ce moment, la superbe créature arrête le gars et lui demande de l’excuser car elle a un besoin naturel urgent à satisfaire.
Elle sort de la voiture, et le gars décide de la suivre dans un bosquet pour en avoir le coeur net sur sa féminité. Il fait presque complètement noir et cependant le gars voit quelque chose qui pendouille entre les jambes de la créature. Alors, sûr de lui il s’avance sur elle en pensant « ha ha, mince alors, il avait raison, cette gonzesse est un homme » et vexé comme un pou d’avoir embrassé un travesti, il attrape la chose pendouillante.
La superbe créature, surprise, s’écrie :
– Mais… Je ne savais pas que tu m’avais suivie !
Et le gars répond :
– Mais… je ne savais pas que tu allais faire ta grosse commission !

Juifs et Palestiniens, même combat ?

C’est un juif et un palestinien qui discutent tous les deux à un café, quand le palestinien en est à parler de la paix :
« Vous savez, nous juifs et arabes, on devrait arrêter de tout le temps se battre, après tout, on est cousins, on a tant de choses en commun. Regardez, vous adorez le Dieu d’Abraham, nous aussi. Vous ne pouvez pas manger de porc, nous non plus. Vous êtes circoncis, nous aussi. »
Et le juif de répliquer :
« Vous êtes en Palestine, nous aussi. »