La blonde et les sardines

C’est une blonde qui s’est mariée. Le lendemain de sa nuit de noces, toute gaie, elle descend à la salle à manger, retrouve toute sa famille et dit :
– Oh la la ! Maman, quel panard, c’était super : on a tiré quatre coups ! Alors sa mère lui fait :
– Faut pas dire ça, ma chérie ! Quand il y a du monde, tu n’as qu’à dire « on a mangé quatre sardines », c’est plus élégant !
– Ah bon, excuse-moi…
Le lendemain, la blonde redescend et dit :
– Mamaaaan !
– Qu’est-ce qu’il y a, ma chérie ?
– J’ai encore mangé quatre sardines : Il a trouvé ça tellement bon qu’il a léché la boîte et moi j’ai sucé la clé !

L’hôtesse de l’air blonde à l’hôtel

C’est une nouvelle hôtesse de l’air blonde qui accompagne l’équipage sur un vol long courrier. Lors de l’escale, le commandant montre à la blonde où manger et dans quel hôtel dormir.
Le lendemain, l’équipage doit repartir. Tout le monde est à l’aéroport, sauf la nouvelle hôtesse blonde. Le commandant qui s’inquiète appelle l’hôtel et demande la chambre de la nouvelle. Elle décroche le téléphone, et en sanglotant, elle explique qu’il lui est impossible de sortir de la chambre…
– Quoi, vous ne pouvez pas sortir de votre chambre ? Et pourquoi ça ?, demande le commandant.
– Eh bien, c’est parce qu’il y a seulement trois portes ici. L’une est la porte de la salle de bains, la deuxième est la porte des toilettes, et sur la troisième, il y a une pancarte « Ne pas déranger » !

Le Père Noël débordé de problèmes

Nous sommes le matin du 25 Décembre. Cette année, le Père Noël a vraiment eu tous les problèmes :

Son habit rouge s’est déchiré dès les premières cheminées. Il s’est chopé une crise de foie en mangeant toutes les friandises que les enfants avaient laissé pour lui au bord de la cheminée. Il a aussi la gueule de bois à cause de tout l’aquavit qu’il s’est tapé pour se réchauffer. En plus, deux de ses cerfs ont attrapé la fièvre aphteuse…

Alors ce matin, il est en train de chercher de l’aspirine et un Alka-Seltzer dans sa pharmacie, lorsqu’apparaît un éclair de lumière dans le ciel, et à ce moment, des trompettes retentissent : C’est un ange rayonnant de lumière qui arrive, flottant dans l’air avec ses petites ailes blanches.

Il dit :
« Père-Noël, Père-Noël, je t’ai apporté un arbre de Noël magique pour le prochain Noël ! Que veux-tu que je fasse avec ? »

Et c’est pourquoi, lorsque vient le jour de Noël, vous pouvez voir un ange au sommet de tous les sapins de Noël (enfin presque).