Quand on est riche, on change de nom, monsieur !

Ce sont deux copains qui ne se sont pas vus depuis longtemps, et il y a un qui est devenu très riche ; l’autre lui fait :
– Tony, Tony ! Comment tu vas ?
– Il ne faut plus m’appeler Tony, maintenant… J’ai réussi, tu comprends ? Je ne m’appelle plus Tony, maintenant, je me fais appeler Antony, j’ai une villa formidable au bord de la mer avec une piscine, et je mène une vie ! Tu verrais, le matin je me baigne, après je m’étends sur la terrasse, après je replonge un peu dans ma piscine, l’après-midi je fais la sieste sur ma terrasse, le soir il fait beau, alors le soir, qu’est-ce que je fais ? Des fois je dors sur la terrasse.

Alors le deuxième rentre chez lui et dit à sa femme :
– Tu verrais Tony, ce qu’il a changé ! Il est devenu riche et il a changé de nom et sa femme aussi !
– Ah bon ?
– Sa femme se fait appeler Terrasse, maintenant !

Les exigences navales de l’Emir

Le directeur d’un chantier naval répond à un émir du Moyen-Orient :
– D’accord pour vous construire un yacht de cent mètres de long, avec le pont recouvert d’or et les bastingages en argent massif. Mais, malgré tout mon désir de vous être agréable, et quel que soit le prix que vous consentiez à y mettre, je ne peux, malheureusement pas, vous vendre, pour votre usage exclusif, la Méditerranée.

Le Parisien et le chien Corse

Un Parisien se promène en Corse, quand il entend des hurlements de chien dans le lointain. Il se dirige dans la direction des cris pour porter secours et finit par arriver devant un berger qui garde ses moutons. A côté de lui est assis le chien qui gueule de toutes ses forces « kaï kaï Kaï… » – Mais enfin, dit le Parisien, faites quelque chose, vous voyez bien que cette bête souffre !
– Bah c’est rien, il est assis sur un cactus et il a la flemme de se lever !

La paysanne du Missouri et le sexe

C’est un fermier du Missouri, en Amérique, qui a entraîné dans la grange une jeune paysanne avec l’intention de la… Alors il arrive dans la grange, il baisse son pantalon et la fille un peu naïve lui fait : – Ah ! Qu’est-ce que tu as sur le ventre ? C’est un serpent à sonnette ?
– Oui, ben ne t’inquiète pas, agite les grelots et tu verras bien qu’il est inoffensif !