Haroun Tazieff : Enfer ou Paradis ?

Haroun Tazieff arrive devant St Pierre qui le regarde d’un air embêté :
– Mon cher Haroun, je te connais bien et je sais que tu mérites le Paradis. Seulement voilà, j’ai bien peur que ça ne te plaise pas trop, c’est un peu calme ! Alors, à titre exceptionnel et parce que c’est toi, je te propose la chose suivante : tu vas d’abord faire une visite au Paradis puis une autre en Enfer et ensuite tu viendras me dire ce que tu en penses !

Haroun va donc au Paradis : en effet c’est bien calme, température douce, paysage légèrement vallonné, du vert partout, l’agneau endormi entre les pattes du lion, bref, il faut bien le dire, pour un type comme Haroun c’est plutôt rasoir…

Il descend ensuite faire un tour en Enfer : alors là, génial ! de la lave brûlante partout, des geysers de flammes, un vent qui lui décape le visage, une odeur de soufre épouvantable, des crevasses vertigineuses, une chaleur… infernale… bref, Haroun trouve ça super !

Il retourne vers St Pierre.
– Alors ? lui demande St Pierre, un peu anxieux de sa réponse.
– Eh bien, je ne sais pas qui a eu l’idée de mettre le Paradis juste au dessus de l’Enfer, mais croyez-en mon expérience, avec ce que j’ai vu en bas, avant 2 ou 3 éternités tout va péter !

Pourquoi les hommes font pipi debout ?

Dieu avait presque terminé de créer l’univers quand il s’aperçut qu’il lui restait deux articles dans son sac, aussi décida-t-il de les partager entre Adam et Eve.

Il leur indiqua qu’un des articles restants permettrait à son propriétaire de pisser debout. « C’est un bidule très pratique », expliqua Dieu, « et je me demandais si l’un de vous deux apprécierait de le posséder. »

Adam se mit à sauter d’excitation : « Oh, donnez-le-moi ! J’adorerais être capable de faire ça ».

Eve, en souriant, dit à Dieu que, si Adam voulait tellement l’avoir, elle serait heureuse de le lui laisser.

Dieu donna à Adam l’article qui lui permettrait de pisser debout et qui l’excitait tant.

Adam commença par viser le tronc d’un arbre pour ensuite écrire son nom dans le sable riant de bonheur d’avoir autant de plaisir avec son nouveau jouet.

Dieu et Eve le regardèrent un moment, puis Dieu dit à Eve : « Bon ben, tu n’as qu’à prendre l’article restant. »

« Comment cela s’appelle-t-il ? », demanda Eve.

« Un cerveau… » , répondit Dieu.