Un divorce juif…

C’est le vieux Jacob qui téléphone à son fils à Paris et qui lui dit :
– David, il faut que je t’avoue quelque chose. Et c’est quelque chose qui ne se discute pas. Je t’en parle parce que tu es l’aîné et que tu dois savoir. Voilà… ma décision est prise, ta mère et moi on va divorcer !

Le fils tombe sur le cul en entendant ça et tout de suite il demande à son père :
– Pourquoi ? Que s’est-il passé ? Vous vous êtes disputés ?…
– Je ne veux pas en parler. Et de toute façon ma décision est irrévocable !
– Mais papa, tu ne peux pas décider de but en blanc de divorcer de maman après 54 ans de mariage ! Dis-moi, que s’est-il passé ?
– Ca me ferait trop de peine d’en parler. Je t’ai simplement appelé pour te le dire parce que tu es mon fils, et que je pensais que tu devais être au courant. Maintenant, je voudrai qu’on arrête de parler de tout ça. Tu n’as qu’à appeler ta sœur et lui en parler si tu veux, ça m’évitera la peine de le faire.
– Mais… Où est maman ? Est-ce que je peux lui parler ?
– Non. Elle n’est pas là. Et je ne lui pas encore parlé de ça. Crois-moi, ça n’a pas été une décision facile à prendre. Ça fait plusieurs moi que je rumine ça mais cette fois ma décision est prise. J’ai déjà pris rendez-vous avec l’avocat !
– Papa, ne t’emballe pas s’il te plaît. Je prends le premier TGV et j’arrive. Ne fais rien d’irréfléchi en attendant.
– Hmmm bon d’accord. Demain c’est Pessah*, je vais reporter le rendez-vous avec l’avocat. Maintenant, appelle ta sœur et discutes-en avec elle. Moi je ne parle plus de ça par téléphone !

Une demi-heure plus tard, Jacob reçoit un appel de sa fille qui lui dit qu’elle et son frère prendront le train et arriveront dès demain. La fille ajoute :
– David m’a dit que tu ne voulais pas parler de ça au téléphone, alors on vient. En échange, promets de ne rien faire et ne rien dire jusqu’à ce qu’on arrive !
Et Jacob promet à sa fille.

Ensuite il raccroche, puis il se tourne vers sa femme et lui dit :
– Bon. Ça a marché pour cette année, mais je ne sais pas comment on fera pour les faire venir l’an prochain…

* La Pâque juive. Traditionnellement, lors de cette fête, la famille se réunit pour manger ensemble.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *