Toto et son baril d’Ariel

C’est Toto qui fait des courses à la Supérette au coin de sa rue.
Il se retrouve à la caisse avec un grand baril d’Ariel. La caissière qui reconnaît Toto veut avoir un petit mot gentil et lui demande si il a beaucoup de linge à laver. Toto répond :
« Oh non, c’est pour laver mon chien ! »

La caissière répond :
« Mais tu ne devrais pas utiliser de la lessive comme ça pour laver ton chien : Tu vas le rendre malade, et peut-être même qu’il en mourra… »

Mais Toto ne s’en laisse pas compter. Il paie sa boite d’Ariel et s’en va.

À peu près une semaine plus tard, Toto revient à la supérette pour acheter des bonbons. La caissière lui demande alors comment va son chien.

Toto répond :
« Oh, il est mort. »

La caissière essaie de compatir mais ajoute quand même :
« Tu vois, tu n’aurais pas du utiliser de la lessive pour le linge. Il ne l’a pas supporté. »

Et Toto :
« Je ne pense pas que c’est la lessive qui l’a tué… »

La caissière :
« Ah bon, et qu’est-ce que ça serait d’après toi ? »

Toto :
« Je pense que c’est le cycle de rinçage. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.