La drague au whisky

C’est un gars qui passe boire un coup dans un bar après son boulot.

Alors qu’il sirote son pastis, une superbe poulette vient s’asseoir sur un des tabourets. Le gars, pas timide, vient s’asseoir à côté d’elle et lui propose de lui payer un verre. Elle accepte et ils commencent à discuter.

Puis il lui repaie un verre, puis un autre encore. Un peu plus sûr de lui à ce moment là, le gars lui propose d’aller poursuivre la conversation dans une chambre d’hôtel…

Là, la fille lui dit :
– Hé ! Pour qui tu me prends ? Je ne me transforme pas en Marie-couche-toi-là après trois whiskies tu sais !
– OK OK OK… Alors, il en faut combien ?

Le whisky comme antidote

Un explorateur s’informe auprès de son toubib avant de partir pour l’Amazonie :
– Et si, loin de tout secours, je suis piqué par un serpent ?
– Dans ce cas, buvez le contenu d’une bouteille de whisky !
– Cela suffira pour éliminer le venin ?
– Non, mais vous mourrez heureux !

Le chagrin de la séparation

– Ma femme a quitté le domicile conjugal.
– Alors, rentre chez toi et noie ton chagrin dans un verre de whisky !
– Non, murmure le délaissé. Impossible !
– Pourquoi ? Tu n’as pas de whisky ?
– Si, mais… Je n’ai pas de chagrin !

Toute nue dans le bar

Une femme nue entre dans un bar, s’assied et commande un whisky. Le barman interloqué la regarde longuement. Elle s’énerve :
– Et alors ? Qu’avez-vous à me lorgner comme ça ! Vous n’avez jamais vu une femme nue, ma parole ?
– Non, c’est pas ça, c’est juste que je me demande comment vous allez régler la consommation.