voyous

Les saints infernaux

C’est l’histoire de deux gars vraiment toxiques. De vrais pestes qui ne pensent qu’à faire des ennuis aux autres habitants du village !

Mais par contre, ils vont à la messe tous les dimanches et ne sont pas radins quand vient l’heure de la quête car ils espèrent ainsi se racheter de tous leurs pêchés contre leurs concitoyens.

Un beau jour, un des deux frères vient à mourir. La veille des funérailles, le frère resté vivant vient voir le curé et lui dit :
– Je vais vous faire un chèque d’un beau montant qui vous permettra de finir la réfection du clocher… Mais il y a une condition : Pendant l’office, il vous faudra dire que mon frère « était un saint ».

Le curé lui dit que c’est d’accord, et il part encaisser le chèque le jour même.

Le lendemain, au cours de la cérémonie, le curé fait l’éloge funèbre et commence par ces mots :
« Cet homme était habité par le diable. Il trompait sa femme, on l’a soupçonné d’avoir allumé plusieurs incendies dans le village, il était violent… »

Et le laïus continue quelques minutes, jusqu’à ce que le curé conclut :
« …Mais comparé à son frère, cet homme était un saint ! »

Anthropophagie Capverdienne

Ils lui ont bouffé l’oreille
Et pour la lèvre, tout pareil
Ils se comportent comme des sauvages
Des arriérés anthropophages
Allons un peu de tolérance
Il vaut mieux dire que c’est une chance
Que d’avoir aujourd’hui en France
Des cuisiniers aussi tendance

Lazzi

copie d'écran d'actualité sur les acte d'anthropophagie commis par trois Capverdiens
Anthropophagie Capverdienne

« Clichy-sous-Bois : trois hommes arrêtés pour anthropophagie. Ils ont violemment mordu leur victime à la lèvre inférieure et à l’oreille gauche avant de consommer les morceaux. Trois Capverdiens ont été interpellés, dimanche soir à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), pour violences volontaires, acte de barbarie et anthropophagie ayant entraîné une mutilation permanente. » (source : Le Parisien)

Publicité

Le curé et les skinheads

Un curé qui lisait paisiblement la Bible sur le banc d’un jardin public, reçoit la visite d’une bande de skinheads. Le leader l’agresse :
– Alors curé, tu crois vraiment tout ce qui est écrit là-dedans ?
– Oui, bien sûr ! Répond le curé. Je crois tout ce qui est écrit dans la Bible.
– Comme par exemple cette histoire du gars qui se fait bouffer par une baleine ?
– Jonas ? Mais oui, je crois à cette histoire !
– Et comment tu explique qu’il ait survécu dans le ventre d’une baleine ?
– Heu, je ne sais pas trop, mais je lui demanderai quand je le retrouverai au Paradis.
– Et s’il n’est pas au Paradis ?, grimace le skin.
– Dans ce cas, c’est vous qui pourrez lui demander.