Une éjaculation difficile

C’est un couple de personnes âgées. Monsieur est dans la septantaine et Madame dans la soixantaine. Ils ont rendez-vous chez le médecin pour savoir si il ne leur serait pas possible d’avoir un enfant.

Au départ, le docteur essaie de les en dissuader, mais à force d’insister, le médecin se laisse convaincre. Naturellement, les risques liés à l’âge font que c’est la conception in vitro qui sera choisie. A cet effet, le médecin fournit au Monsieur un flacon qu’il est censé remplir avec du sperme. Ceci dans le but d’évaluer la qualité de la semence.

Monsieur est donc conduit dans une salle contiguë de la salle de consultation pour qu’il procède à une bonne éjaculation. 30 minutes passent, au terme desquelles le vieux monsieur ouvre la porte et demande à sa femme de venir le rejoindre. L’attente continue ensuite.

Trois quart d’heure, puis une heure… Finalement, au bout d’une heure et quart, le vieux monsieur revient dans le bureau du médecin, en tenant son petit flacon vide, et avec un air bien embarrassé. Il dit :
« J’ai essayé avec ma main droite pendant une demi-heure, puis avec ma main gauche pendant une autre demi-heure, sans y arriver. Ensuite, je l’ai tenu à la base pendant que ma femme le tirait à l’autre bout des deux mains pendant encore 15 minutes. Ma femme a même enlevé son dentier et en a enserré le bout mais toujours sans succès. Essayez vous-même, vous verrez bien : Impossible de venir à bout de ce satané couvercle. »

Une novice à la retraite

Les perles : les assurances

« Ma femme s’entête à vouloir conduire à nouveau la voiture quand elle sera à la retraite. Je lui ai dit que vous nous feriez payer plus cher parce qu’elle n’a pas conduit depuis dix ans et que vous aviez dit qu’elle était novice, mais ça lui fait plaisir. Pas de payer plus cher, mais d’être encore novice à son âge. »

La mémoire qui flanche

C’est un vieux couple dont la mémoire défaille. Alors ils ont décidé de prendre tous les jours des cours de stimulation de la mémoire. Comme ils trouvent ce cours formidable, ils en parlent à leurs parents, amis et voisins.

Si bien qu’un jour, le voisin interpelle le vieux monsieur en train de tondre sa pelouse et lui demande :
« Dites-moi, quel était le nom de votre moniteur pour ces exercices sur la mémoire ? »

Le vieux répond :
« Eh bien, c’était…Hmmm…laissez moi une minute… Quel est le nom de cette fleur, vous savez, celle qui sent si bon mais a des épines sur ses tiges…? »

Le voisin :
« Une rose ? »

Le vieux :
« Oui c’est ça…(criant en direction de la maison) Hé, Rose, quel était le nom de notre moniteur pour les cours sur la mémoire ? »