La jeune fille et le milliardaire

Un belle jeune fille arriviste de 23 ans avait envie de devenir riche très vite.

Elle décide d’épouser un homme de 73 ans, milliardaire, en se promettant de le baiser à mort dès la nuit de noces. La cérémonie est grandiose, avec tout le gratin naturellement. Puis vient la première nuit :
La jeune fille se déshabille et attend son mari de 73 ans sur le lit, nue. Lorsque le mari sort de la salle de bain, il est nu lui aussi et la mariée découvre avec stupéfaction que son mari est en érection, que sa bite fait bien 25 cm de long, et qu’il l’a déjà coiffée d’un préservatif.

En plus de ce tableau incroyable, elle constate que son mari a dans les mains des boules Quiès et un pince-nez.

Evidemment, elle lui demande :
« Chéri, qu’est-ce que tu vas faire avec ça ? »

Et le mari répond :
« Il y a deux choses que je ne peux pas supporter dans la vie : Le bruit d’une femme qui hurle, et l’odeur du caoutchouc brûlé. »

Mon dieu, un pervers !

C’est une vieille dame qui appelle le commissariat pour se plaindre :
– Venez vite chez moi au (suit son adresse), il y a un satyre qui se promène tout nu !

Les gendarmes arrivent chez la vieille dame et demandent :
– Alors où il est ce satyre ?
– Dans le jardin en bas de l’immeuble. (Le brigadier chef se penche à la fenêtre)
– Mais… Tout ce qu’on peut voir de lui c’est son cou et sa tête. Le reste du corps est caché par la haie !
– Non, ce n’est pas vrai ! Montez sur le frigidaire et vous verrez bien !

Variante :

On peut aussi dire que le gendarme ne voit rien parce que le type est trop loin, et alors la vieille dame dit : « Mais si regardez dans le télescope »

La bicyclette de Chirac

C’est un pépé qui laisse sa bicyclette contre le mur de l’Hôtel de Ville. Le planton sort et lui dit :
– Mais enfin, monsieur, vous ne pouvez pas laisser votre bicyclette ici ! – Et pourquoi ça ?
– Mais enfin parce que nous attendons monsieur Chirac d’une minute à l’autre !
– Eh bien ça ne fait rien, j’ai mis l’antivol !

Un vieux cunnilingus ou un cunnilingus de vieux ?

Un soir en hiver devant la cheminée, Henri (80 ans) et Germaine (86) regarde le feu et se remémorent leurs souvenirs de jeunesse.

Tout d’un coup, Henri se sent pris d’une irrésistible envie de trousser sa Germaine.
– Couche toi sur la table que j’te fasse une p’tite lichette, qu’il lui dit.
– Tu y penses pas, qu’a y répond !
– Si si vas-y Germaine pour être tranquille se met en position. Et mon riton y va de sa p’tite lichette. Germaine d’un coup lui dit :
– Enlève tes lunettes, tu me fais mal !

Y les enlève et continue sa lichouille. Au bout d’un moment, Germaine lui dit :
– Remet tes lunettes, t’es en train de lécher la table !

Comment se suicider sans coup fait rire

C’est une très vieille dame qui n’en peut plus de vivre. Se rendant chez son médecin elle s’inquiète de savoir comment en finir sans trop souffrir. Celui-ci, bonne âme, lui conseille de se tirer une balle en dessous du nichon gauche afin d’atteindre le coeur. Le lendemain, on a pu lire dans le journal qu’une dame s’était tiré une balle dans le genou.