Le grand-père et les crocodiles

Un grand-père raconte à son petit-fils :
– Un jour, je naviguais sur le Nil et j’ai été attaqué par quinze crocodiles. Je les ai tous abattus. – Mais, grand-père, tu m’as déjà raconté cette histoire l’année dernière et il n’y avait que dix crocodiles !
– Euh… oui, mais tu étais trop jeune pour savoir toute la vérité !

Le strudel du vieux juif sur son lit de mort

C’est un vieux juif sur son lit de mort à l’hôpital. Son fils vient lui rendre une dernière visite :
– Oh Papa, tu vas t’en aller trop vite. Dis-moi, quelle est la chose que tu veux que je fasse pour toi avant de nous quitter ? Le vieux lui répond :
– Ah, j’aimerai manger un de ces strudels que ta mère sait si bien préparer.

Alors le fils court à la maison et trouve un strudel fraîchement sorti du four. Il s’apprête à l’emmener à l’hôpital quand sa mère arrive dans la cuisine. Alors il lui dit :
– C’est la dernière volonté de papa, il veut manger du strudel pour la dernière fois.

Et la mère lui répond :
– Ah non mon fils ! Ce strudel, c’est pour après les funérailles.

Le retraité qui s’essaye au golf

C’est un employé qui part à la retraite, et ses amis de travail lui font cadeau de la panoplie du parfait golfeur.

Le nouveau retraité se dit qu’avec un si beau cadeau, il est bien obligé de s’essayer à ce sport. Alors il prend tout de suite des leçons auprès d’un des professeurs du terrain de golf le plus proche, en expliquant qu’il n’a jamais pratiqué. Le prof lui montre la posture et le swing, et lui dit :
– Il n’y a qu’à frapper la balle en direction du drapeau que vous voyez là-bas, sur le premier green
Le novice s’installe, regarde le drapeau, regarde la balle, et swingue…

Et ils regardent tous les deux la balle s’élever en l’air, puis redescendre pour aller finalement s’arrêter à quelques centimètres du trou !

Alors le retraité dit :
– Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?

Après quelques secondes qui lui sont nécessaires pour retrouver sa respiration et ses esprits, le prof répond :
– Heu… normalement, maintenant il faut putter la balle dans le trou.

Et le retraité répond d’un ton dégoûté :
– Ah ouais, super ! C’est maintenant que vous le dites ?!

Le mariage du vieux veilleur de nuit

C’est un veilleur de nuit de 65 ans. Durant toute sa vie, il a exercé ce métier, et du coup, il n’a jamais pu rencontrer de femme avec qui il aurait pu se marier.

Mais tout arrive à point à qui sait attendre : Un beau jour, alors qu’il vient de prendre sa retraite, il fait la connaissance d’une jeunette de 30 ans qui le trouve à son goût ! Un mois plus tard, les voilà qui convolent en juste noces, et ils partent ensuite faire un voyage en Italie pour la lune de miel.

Le jour de leur retour, le copain du veilleur de nuit vient les chercher à l’aéroport :
– Alors comment ça s’est passé ? demande-t-il
– Oh, superbe ! Le soleil, la plage, les bateaux… (en se penchant à son oreille) Et on presque fait l’amour toutes les nuits !
– Arrête de me faire marcher, lui répond le copain, Tu ne vas pas me dire qu’à ton âge tu as fait l’amour presque toutes les nuits ?
– Si, si : On a presque fait l’amour le samedi, presque fait l’amour le dimanche…