Qui va à la chasse… même en vélo

Dimanche, 6 heures du matin, l’homme se lève sans faire de bruit pour ne pas réveiller son épouse. Il charge son VTT dans la voiture et s’en va. Arrivé sur le parcours, il se met à pleuvoir.

Sa matinée est foutue, il décide de rentrer chez lui. Il se déshabille sans faire de bruit, se recouche doucement tout près de son épouse et lui chuchote à l’oreille :
– Il pleut comme vache qui pisse !
– Quand je pense que l’autre con est en train de pédaler…

Médecine militaire

Les perles : les petites annonces

« Jacques, 33 ans, célibataire, pratiquant le vélo et la marche à pied, recherche femme, 30 ans, de profession militaire ou médicale ! »

Le régime du cycliste

Quel est le comble pour un cycliste qui fait un régime ?

C’est de manger sans sel.

Tricheur à l’insu de son plein gré

Les perles : la justice

« Je n’ai jamais été un tricheur. J’ai fait mon premier Tour de France avec RMO en 1992 à l’eau claire. Et j’ai pris le maillot jaune, le maillot vert et le maillot à pois », affirme le coureur varois Richard Virenque devant le tribunal lillois, le 24 octobre 2000, quelques instants avant de reconnaître qu’il s’est dopé… Ou plutôt de lui préférer l’ordre de la périphrase : « Dans le vélo, on ne dit pas dopage. Il y a un médecin pour s’occuper de votre préparation. Se doper, c’est être positif. »

Quelques jours plus tard, à la fin de l’audience, s’adressant le plus sérieusement du monde à son ex-soigneur, Virenque lâchera, caustique : « J’ai un peu mal au cul. Tu peux pas me masser ? »

Le tour du vainqueur

« Pourquoi le vainqueur du Tour de France ne fait-il jamais un tour d’honneur ? »

Craig Charles