L’esprit de famille…

Deux jeunes amis tout fraîchement mariés, Didier et Muriel, sont passés nous rendre visite dimanche dernier. À un certain moment, la conversation aborda le thème des enfants. Muriel, la jeune épouse, étant plutôt du genre maternelle, nous déclara :
– Moi je veux trois enfants.

Visiblement Didier et Muriel n’étaient pas sur la même longueur d’onde. Je demandais alors à Didier ce que lui souhaitait :
– Oh pour moi, ça ne sera pas plus de deux ! Après le deuxième, je me fais vasectomiser ! Comme ça, tranquille !

Muriel lui répondit du tac-au-tac :
– Eh bien j’espère que tu aimeras le troisième comme s’il était le tien…

La vasectomie fait pleurer

Siméon voulait une nouvelle méthode de contraception. Sa femme ne voulait pas prendre la pilule et il en avait marre de devoir toujours recourir aux capotes.

Le médecin lui dit alors que dans son cas, ce qui conviendrait le mieux serait une vasectomie et qu’il pourrait même exécuter l’opération dans son cabinet, sans aucun problème.

Siméon se laissa convaincre, et comme il était à jeun, l’opération se fit « dans la foulée ».

Tout se passait bien, jusqu’à ce que, au moment critique, le médecin éternue et ne fasse un faux mouvement… En un instant, les testicules de Siméon se retrouvèrent par terre. Pire encore, l’infirmière qui se trouvait à côté du médecin portait des hauts talons (dingue, non ?), et comble de malheur, elle écrasa les deux roubignolles !

Par chance, le médecin avait sous la main un bocal d’oignons au vinaigre. Ils étaient à la bonne taille, il décida donc de les placer dans le scrotum à la place des deux testicules en bouillie !

Quelques semaines plus tard, Siméon revint voir son médecin pour le contrôle post-opératoire. Quand le docteur lui demanda comment les choses allaient, Siméon répondit :
« C’est pas mal docteur. Au moins ma femme ne risque plus de tomber enceinte. Mais il faut quand même que je vous dise qu’il se passe des trucs bizarres : À chaque fois qu’on fait l’amour, ma femme a des brûlures d’estomac ; Et moi, quand je fais pipi j’ai les yeux qui pleurent et chaque fois que je passe devant chez McDonald’s, j’ai une érection. »

Un oignon pour testicule

En pratiquant une vasectomie, un chirurgien maladroit coupa carrément le testicule de son patient.

Afin d’éviter les ennuis, il remplaça sans rien dire la couille manquante par un oignon… Quelque temps plus tard, pris de remords, il appela sa victime pour prendre des nouvelles.
– Oh ça va, répondit l’homme, je n’ai pas trop d’effets secondaires… à part un ou deux trucs quand même… par exemple à chaque fois que je pisse ça me fait pleurer.
– Et question sexe ?
– Ouais, c’est là que c’est bizarre. A chaque fois que ma femme me fait une pipe, ça réveille son ulcère à l’estomac, et surtout le plus drôle c’est qu’en passant devant un MacDo, ça me fait bander !