La vache presque folle

Un fermier en rencontre un autre et lui dit :
– Holà fieu ! T’a une vache qu’est malade. Elle est su’l dos et r’gad’eu’lciel.
– Mais non, lui répond l’autre, c’est la grève des trains alors elle r’gard’ les avions.

La littérature vacharde

« Beauté de la littérature : je perds une vache, j’écris sa mort et ça me rapporte de quoi acheter une autre vache. »

Jules Renard

Dangereusement gonflé

Les perles : la police

Le gendarme de permanence reçoit l’appel d’une femme angoissée. « Il y a un litre de lait qui gonfle anormalement dans le frigo. J’ai peur avec les problèmes de vaches folles… »

La vedette bidon

« Le vedettariat, c’est bidon. Vous mettez une vache à la télé, c’est la vache la plus célèbre. »

Michel Drucker

La libido des animaux

C’est l’histoire d’un éleveur de bovin qui est bien embêté car il n’a qu’un seul taureau pour faire les saillies et son taureau ne bande pas, aucune libido, rien !

Alors il fait appel à un spécialiste du centre d’insémination d’à côté qui lui dit :
« Écoutez, j’ai une très bonne technique qui ne vous coûtera pas un sou, je vais vous montrer ça, mais apportez-moi une vache. »

L’éleveur s’en va donc chercher une vache. Le spécialiste lui fourre un doigt dans le vagin et le fait sentir au taureau. Le taureau a une petite gaule.

Deuxième étape : Le gars met quatre doigts dans le vagin de la vache et en barbouille le mufle du taureau… Grosse érection ! Incontrôlable, le taureau saute sur la vache et lui fait son affaire : « MEUH » « Y A PAS DE MEUH » aurait dit Coluche…

Bref, en voyant ça, le fermier est super heureux… non plutôt vachement heureux ! Alors avec tous les fermiers du coin, ils font une fête et lorsqu’il rentre chez lui complètement défoncé au calva, l’éleveur voit sa femme allongée sur le lit et il se dit : « Tiens, je vais essayer la technique du spécialiste… »

Sitôt dit, sitôt fait : première étape, l’éleveur met un doigt dans le vagin de son épouse et il se met à le renifler. Résultat : petite gaule.

Deuxième étape : il met 4 doigts dans le vagin de sa femme et s’en barbouille le nez… Grosse érection !

À ce moment là, d’un coup, sa femme se réveille, le regarde et lui dit : « Mais dis donc ! T’es rond comme une queue de pelle ! Et pis en plus, tu t’es battu ?!!! »