La pause repas

Il y a bien longtemps, les ouvriers d’une usine avaient pris l’habitude de reprendre le travail de plus en plus tard, après que la sirène ait indiqué la fin de l’heure de repas.

Irrité de les voir arriver nonchalamment, les uns après les autres, le chef d’équipe met à leur disposition une boîte à idées pour résoudre ce problème.

Le lendemain, il n’y trouva qu’une solution, signée par tous les ouvriers : Le dernier qui sortira de la cantine déclenchera la sirène pour la reprise du travail.

Le clochard fakir

Dialogue entre deux clochards :
– J’ai trouvé du travail à la foire du Trône…
– Ah, oui ? C’est dur ?
– Non ! Je suis déguisé en fakir hindou et je jeûne pendant quarante jours, allongé sur une planche à clous…
– Par exemple ! Et ils tenaient combien ?
– Rien. Mais je suis logé et nourri.

Le salaire d’Alphonse Allais

On raconte qu’Alphonse Allais se présenta, un jour, au caissier d’un journal qu’il fournissait en copie :
– Je viens toucher mon appointement.
– Excusez-moi, mais on dit : « mes appointements ».
– Bah ! Inutile de déranger le pluriel pour si peu !

Une affaire divisée

Les perles : les impôts

« Thème de la réunion de travail : « La division du travail par l’inspecteur divisionnaire. » »

La réflexion informatique

– Ben dis donc mon chéri, dit la jeune épouse à son cadre de mari, tu as l’air épuisé. Tu as dû avoir une journée difficile, non ?
– M’en parle pas répond le mari en se servant un whisky, aujourd’hui, les ordinateurs étaient en panne et on a dû réfléchir tout seul…