Comment rater son train

Un monsieur télégraphie à sa femme :
– Manqué train. Partirai demain même heure.

Sa femme lui expédie un télégramme :
– Si tu pars demain, même heure, tu rateras encore ton train !

Rate this post

Le train du savoyard

C’est un garçon, un bon savoyard qui monte dans un train. Dans le compartiment se trouvent deux hommes cravatés tapant sur leur ordinateur.

Le garçon s’installe près de ces deux hommes et commence à manger un sandwich.

Au bout de quelques dizaines de minutes, le jeune homme d’Annecy demande à l’un des deux :
– Puis-je savoir où vous allez ?
– Et bien moi, je vais à PARISS, répond d’un air moqueur l’homme cravaté.

Le jeune savoyard croit avoir mal compris et répète « PARISSSS » ?

Et le cravaté rétorque : « OUI, PARISS avec deux S ! »

Le jeune homme se demande pourquoi Paris avec deux « S » mais n’en rajoute pas et continue à déguster son sandwich.

Plus tard, il s’adresse à l’autre homme cravaté et lui demande :
– Et vous, où allez-vous ?
– Et bien moi, répond le deuxième homme cravaté, également d’un air moqueur, je vais à Bordeauxx avec deux « X » !

Le Savoyard ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes.

Tout à coup l’un des deux hommes cravatés se tourne vers notre savoyard et lui demande :
– Et toi, où vas-tu ?
– Eh bien moi, je vais à Mâcon avec deux CONS.

Rate this post

Un accident peu courant

Les perles : les journalistes

« Un jeune de 16 ans est mort hier après-midi. Il s’est électrocuté en grimpant sur le toit d’un train en marche à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne). L’adolescent, souffrant de brûlures au deuxième degré, a été transporté à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. »

(Métro, 30 janvier 2012)

Rate this post

Un grave accident ferroviaire

– Mais qu’est-ce qu’il t’est arrivé, demande un type à son copain qui arbore un œil tuméfie, la joue gonflée et la lèvre fendue. Tu t’es battu ?
– Non, non !
– Tu as joué au rugby ?
– Non plus ! C’est un accident ferroviaire.
– Ah bon, raconte !
– Eh bien voilà : j’étais dans le train avec une fille superbe, accompagné de son père. Arrive un tunnel…
– Et tu en as profité pour embrasser la fille ?
– Oui… mais j’ai embrassé le père !

3 (60%) 1 vote

Le tunnel de la claque

Un Anglais, un Français et une très jolie Suédoise étaient ensemble dans un train qui entra soudain dans un long tunnel, laissant les voyageurs dans une obscurité totale pour plusieurs secondes.

Dans le noir complet, on entendit alors dans le compartiment le son d’un gros bisou, suivi d’une claque violente.

Lorsque le train sortit finalement du tunnel, le Français et la jeune Suédoise étaient assis comme si rien ne s’était passé. En revanche, l’Anglais plaintif se tenait la joue. Apparemment, c’était lui qui avait pris la grande claque dans la figure.

La jeune Suédoise songea à ce qui avait pu se passer : l’Anglais a dû essayer de m’embrasser dans l’obscurité mais il s’est trompé et a embrassé le Français qui lui a retourné une grande claque…

L’Anglais pensait aussi : Le Français a dû essayer d’embrasser la fille. En voulant lui donner une claque, elle l’a raté et m’a malheureusement frappé.

De son côté, le Français se disait : Quelle rigolade ! Au prochain tunnel, je refais le bruit du baiser et je donne une autre claque à cet Anglais !

4.5 (90%) 2 votes