Le traducteur automatique

Les perles : les enfants

Au cours d’un voyage en Italie :
« Maman, quand est-ce qu’on change de langue pour parler italien ? »

(Marie, 4 ans)

Rate this post

Au nom des champignons

Questions existentielles :

En anglais, « mush » signifie « bouillie » et « room » signifie « salle »… comment les britanniques en sont-ils arrivés à ce que « mushroom » = « champignon » ?

Rate this post

Les québécoises en québécois

– Qu’est-ce que ça veut dire guidoune ?
– Euf… c’est genre une fille mal vue, facile…
– Ben, c’est quoi la différence avec pitoune ?
– Euf… pitoune c’est plus comme une belle fille qui s’habille trop sexy…
– C’est pas une poupoune ça ?
– Ouin… une poupoune, c’est moins méchant que pitoune… quoique ça dépend…
– Alors je peux dire « poupoune » à ma blonde ?
– Si cela constitue une taquinerie ou une farce… oui.
– Ah… Nounoune, c’est quoi ?
– Une niaiseuse, pas vite vite… une coucoune quoi !
– Une coucoune ?
– Ben oui, c’est la même chose.
– Une guidoune est-elle automatiquement nounoune ?
– Non.
– Et pour toutoune ?
– Ça, c’est une fille plutôt dodue… comme dans « grosse toutoune ».
– Y a des synonymes ?
– Oui, doudoune, mais c’est plus gentil dire ça que toutoune.
– Je peux dire doudoune à ma blonde ?
– Non, sauf si tu veux qu’elle te fasse la baboune… t’es mieux de lui dire chouchoune…
– Chouchoune ?
– Ma chouchoune d’amour.
– Ok. Est-ce qu’une guidoune peut être une poupoune en même temps ?
– Non. Mais que tu sois une guidoune, une pitoune, une poupoune, une doudoune, une toutoune, une coucoune ou une nounoune, c’est jamais vraiment positif ! À cela tu ajoutes aussi minoune et moumoune…
– Ça devient compliqué…
– Une minoune, c’est une guidoune au chômage, un vieux char ou un chat. Une moumoune, c’est quelqu’un de peureux ou un homme avec des manières efféminées.
– Donc, si je comprends bien, une guidoune, finalement, c’est une ancienne pitoune devenue toutoune qui fait la baboune parce qu’elle se trouve nounoune d’avoir été moumoune ?
– Vitement de même, on peut dire ça, oui.
– Merci chouchoune…
– Y’a pas de quoi mon ti-coune !
– Ti-coune ?????

Rate this post

Des blondes et des fleurs

C’est trois blondes anglaises qui sont en visite en France. Elles vont chez le fleuriste. La première blonde dit :
– Quelle belle fleur ! Comment ça s’appelle ?
– C’est une tulipe, répond le fleuriste.
– Okay, je l’achète !

La deuxième blonde demande :
– Quelle belle fleur ! Comment ça s’appelle ?
– C’est une rose, répond le fleuriste.
– Okay, je l’achète !

La troisième blonde arrive et demande :
– Quelle belle fleur ! Comment ça s’appelle ?

Le fleuriste avait envie de rire un peu et lui répond :
– Ça c’est un trou de cul.
– Okay, je l’achète !

La dernière blonde sort du magasin et voit une femme qui tient la même fleur dans ses mains. Toute heureuse, elle dit à la dame :
– Oh madame, votre trou de cul est bien plus ouvert que le mien !

Rate this post