touristes

Le choix de Socrate

Les perles : le Baccalauréat 2017

« Socrate est un bon exemple de choix car il aurait pu aller se cacher dans les milliers d’îles grecques, surtout qu’à l’époque elles n’étaient pas envahies par les touristes, mais il a choisi la ciguë. »

La maison de montagne

C’est un touriste qui s’est paumé dans la montagne. Il arrive devant une toute petite cabane. Il frappe à la porte en criant :
– IL Y A QUELQU’UN ?

Et une voix d’enfant lui répond :
– OUI !
– Ton papa n’est pas là ?
– Nan ! Il est sorti juste avant que maman ne rentre !
– Alors, ta maman, elle est là ?
– Nan ! Elle est sortie au moment où chuis rentré !
– Mais alors, vous n’êtes jamais ensemble dans cette famille !
– Ah nan, pas ici ! Ici, c’est les WC !

Publicité

Les grandes manœuvres Belges

C’est l’histoire d’un belge qui monte une côte du Massif Central en marche arrière. Un paysan l’arrête :
– Vingt diou, en v’la encore un d’olibrius, pourquoi vous montez cette côte en marche arrière ?
– Bah, on m’a dit une fois que là-haut, il n’y aurait pas assez de place pour tourner.
– Ah ben ça, c’est intelligent !

Une heure plus tard, le paysan voit le même Belge descendre en marche arrière.
– Pourquoi descendez-vous en marche arrière ?

L’autre lui répond :
– On m’a menti une fois, là-haut, il y avait la place pour tourner !

L’obscénité du hot-dog belge

Un Belge débarque à New York. Il entre dans un snack et demande au barman :
– Qu’est ce vous auriez à manger, mon ami ?
– No compris, fais l’autre.
– Miam-miam….
– Yes ! Hot-dog…

Le Belge sort son lexique et lit : « Dog : chien » et « Hot : chaud ». Tiens, se dit-il, je savais pas qu’en Amérique, ils mangent des chiens chauds… Mais bon, je vais essayer.

Trois minutes après, on lui apporte son hot-dog. Le Belge ouvre le pain et découvre la saucisse au milieu. Il appelle le serveur et lui lance :
– Qu’est ce que c’est que ça, une fois ? Vous n’allez pas me dire que dans le chien, il n’y a pas un morceau plus appétissant que cette obscénité !