Le pétrole de Paris

Deux touristes américains se promènent près de la tour Eiffel :
– Regarde, dit le mari à sa femme. Ces Français ne sont pas très habiles ! Cela fait presque cent ans qu’ils ont édifié ça et ils n’en ont toujours pas fait sortir une seule goutte de pétrole.

Le poisson qui date

Un touriste dit au restaurateur :
– J’aurais aimé venir l’an dernier !
– Vous êtes bien aimable !
– Oui… Le poisson aurait peut-être été frais !

L’assurance tout risque

Les perles : les assurances

« Partant bientôt passer une semaine de vacances à l’étranger, je vous demanderais de bien vouloir m’assurer « touriste ». »

La Vénus de Milo américaine

Un couple d’Américains rentre au pays après un séjour en Europe. Leurs amis les interrogent :
– À Paris, avez-vous vu la Vénus de Milo ?
– Je n’allais pas manquer une célébrité pareille, dit le mari. Je lui ai même serré la main.

Le malotru marseillais

Nous sommes à Marseille en plein mois d’août. Le bus est bondé, plein de touristes et de locaux.
Là, coincée parmi les autres passagers, une pin-up anglaise maquillée à outrance et habillée raz-la touffe attire l’attention d’un type du pays.

La moiteur de l’été aidant, le marseillais ne peut s’empêcher de masser le postérieur de la touriste d’outre-manche.

Tout d’un coup, celle-ci se retourne et flanque un soufflet magistral au tripoteur :
– Malotru ! (à prononcer avé l’accent anglais)

Et notre marseillais tout penaud :
– Ah pardon ! Je savais pas…