touriste

Il a un groin

Un touriste américain, en vacances en France, joue à la pétanque avec des Marseillais.
– Maintenant, vise bien le cochonnet, lui dit son équipier.
– D’accord, répond le touriste, mais peux-tu me montrer qui c’est ?

La religion n’est plus ce qu’elle était

À Milan, un amateur d’art est tout heureux de pouvoir admirer la magnifique Cène du célèbre Léonard de Vinci. Pas très sûr de son chemin, il se perd dans les rues de la ville. Comme les passants ne comprennent rien à ce qu’il leur demande, il s’applique à dessiner sur un bout de papier la fameuse scène où Jésus et ses apôtres prennent leur dernier repas. A trois reprises, les indications des passants l’ont conduit au restaurant le plus proche…

Tremble de boire… du raki !

Un Français passe ses vacances en Grèce. Dans un village du Péloponnèse, un habitant l’invite à prendre un verre chez lui :
– Vous connaissez le raki ?
– Non, répond le touriste.
– Vous allez voir, c’est délicieux. Mais quand on fait connaissance, la tradition veut qu’on boive « cul sec », comme vous dites chez vous.

Après avoir trinqué, le Français vide son verre d’un trait. Cinq secondes plus tard, il voit les murs bouger, le sol se dérobe sous lui et il s’étale par terre. Quand il reprend ses esprits, il lance au Grec :
– Dites donc, c’est drôlement fort, votre raki !
– Pas du tout, répond l’autre, c’est très doux. Mais je vous signale qu’on vient d’avoir un tremblement de Terre.

Boire ou loisir il faut choisir…

Un jeune touriste, ayant un peu trop bu, décide de se reposer un moment en allant au cinéma. Il arrive à la caisse et dit à la caissière :
– M’dame, j’voudrais… hic !… Une place… pour vot’… film… hic !
– Que désirez-vous ? rétorque l’aimable personne, balcon, orchestre, mezzanine ?

Le gars a un violent sursaut.
– C’que vous voudrez, fait-il. Mais sur… tout, pas de mélange, hein ?

Digérer la langue française

Un touriste anglais explique à un ami français :
– J’ai mis au point une méthode formidable pour apprendre à bien parler votre langue. Tous les jours, je apprends vingt mots nouveaux.

Et soudain, il se frappe le front :
– J’ai tout là : dans le estomac.