Le petit chenapan

Le dentiste, qui vient de soigner la carie d’un garnement de cinq ans, dit à la mère de l’enfant :
– Vous m’aviez conseillé de me méfier de ses réactions si je lui faisais mal. Par conséquent, j’ai veillé à ce qu’il ne me morde pas. Mais je ne pouvais pas me douter que, à peine descendu du fauteuil, ce petit sournois allait me fracturer un tibia d’un coup de pied.

L’argument du tibia

Les perles : la justice

On ne dira jamais assez que les avocats prennent trop leur métier à cœur. En pleine audience civile, un vif différend entre deux d’entre eux s’est ainsi soldé par un coup de pied au tibia du premier à l’une de ses consœurs, qui de surcroît était enceinte. Le désaccord a dû se régler dans le bureau du bâtonnier. Rappelons ici que les tacles à la gorge ne sont pas autorisés.