Tour de poitrine : 95 !

« Une fille qui fait 95 de tour de poitrine et 32 de tour de tête ne peut pas vraiment être mauvaise. Elle peut seulement être légèrement sotte. »

Michel Audiard (Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages)

Le travail, c’est la santé…

« Les risques du métier : Son menton a soudainement quitté la paume de sa main droite posée grâce à un coude et sa tête est venue frapper lourdement le bureau. Une fois de plus, un fonctionnaire s’est tué au travail. »

Les Nuls

Gare au ski

Les perles : les assurances

« Je vous ai dit que j’avais eu un accident de ski, mais pas sur une piste, à la gare, quand un voyageur m’a fait tomber le sien sur la tête. »

Le coup du téléphone

Les perles : les assurances

« C’est un coup de téléphone qui est à l’origine de l’accident. L’appareil se trouvait en effet sur une étagère, et je l’ai reçu sur la tête… »

C’est en forgeant…

À Old Creek Canyon, le vieux forgeron allait bientôt prendre sa retraite.

Sans successeur et plutôt que de laisser son affaire abandonnée, il décida de former un apprenti. Malheureusement, personne dans tout le comté ne s’intéressait à la forge et en désespoir de cause, le vieux se résolu à prendre Johnny. Johnny était plutôt sympa mais il avait le QI d’une huître….

Décidé à lui apprendre les choses essentielles sans s’énerver, le vieux forgeron commença :
– Johnny, je vais t’apprendre tout ce que tu dois savoir de ce beau métier de forgeron, mais attention : je n’aime pas répéter deux fois ce que je dis. Alors, écoute-moi bien, et fais exactement ce que je te demande sans poser de question. Compris ?

Le vieux forgeron retire alors un fer à cheval rougit de la forge et le place sur l’enclume…
– Johnny, prends le gros marteau là-bas, et quand je te fais un signe de la tête, tu tapes dessus aussi fort que tu peux ! OK ?
– OK, boss…

Et depuis ce jour-là, les habitants d’Old Creek Canyon cherchent un autre forgeron…