C’est en forgeant…

À Old Creek Canyon, le vieux forgeron allait bientôt prendre sa retraite.

Sans successeur et plutôt que de laisser son affaire abandonnée, il décida de former un apprenti. Malheureusement, personne dans tout le comté ne s’intéressait à la forge et en désespoir de cause, le vieux se résolu à prendre Johnny. Johnny était plutôt sympa mais il avait le QI d’une huître….

Décidé à lui apprendre les choses essentielles sans s’énerver, le vieux forgeron commença :
– Johnny, je vais t’apprendre tout ce que tu dois savoir de ce beau métier de forgeron, mais attention : je n’aime pas répéter deux fois ce que je dis. Alors, écoute-moi bien, et fais exactement ce que je te demande sans poser de question. Compris ?

Le vieux forgeron retire alors un fer à cheval rougit de la forge et le place sur l’enclume…
– Johnny, prends le gros marteau là-bas, et quand je te fais un signe de la tête, tu tapes dessus aussi fort que tu peux ! OK ?
– OK, boss…

Et depuis ce jour-là, les habitants d’Old Creek Canyon cherchent un autre forgeron…

Du sperme sur la tête

Un homme à la calvitie très prononcée, un soir, alors qu’il lisait son journal devant la télévision, appelle sa femme et lui tend le journal en s’écriant :
– Lis donc voir : C’est un remède contre la calvitie qu’ils ont mis dans le journal, je pourrais peut-être l’essayer !

Sa femme lit : « Vous êtes partiellement chauve ou même complètement ? Voilà un remède de grand-mères que vous nous livrons aujourd’hui pour résoudre votre problème : Imbibez la peau du crâne de sperme frais et massez lentement une heure par jour jusqu’à apparition des cheveux ! Le résultat est garanti ! »

Sa femme pique un fou rire devant son mari éberlué et s’écrie :
– C’est de l’attrape-nigaud ton truc : depuis le temps que je te suce, j’ai toujours pas de barbe !

Séparés de corps

Les perles : les assurances

« Que doit faire un couple assuré sur deux têtes lorsqu’il est séparé de corps ? »

La bonne tête

Les perles : les notices d’utilisation

Sur un emballage de bonnet de douche dans un hôtel :
« Bon pour une tête. »