Appâter les poissons

Deux pêcheurs à la ligne sont installés depuis le petit matin au bord d’une rivière. Le Didier commence sérieusement à se décourager : Ça fait trois heures qu’il est là et il n’a rien pris ! C’est pas comme le Jacques qui a sorti des carpes, des truites…

Le Didier, écœuré s’exclame :
– Mais comment qu’tu fais ? j’ai essayé tous les appâts possibles et j’y prend rien du tout !
– T’a qu’à faire comme moi ! j’y met 5 euros au bout de la ligne et les poissons, y s’achètent ce qu’ils veulent !

Rate this post

4 décembre 2017 – La réécriture du « Notre Père »

Le « Notre Père » réécrit

dessin humoristique de François Fillon en train de demander à Dieu pourquoi il l'a laissé entrer en politique
4 décembre 2017 – La réécriture du « Notre Père »

François Fillon : « Pourquoi tu m’as laissé entrer en tentation ? »
(caricature de François Fillon)

Rate this post

La privation de sexe

Il y a toujours des gens prêts à tester leur volonté. Certains font des jeûnes pendant plusieurs jours, d’autres se privent de télévision pendant un an… Ce mec-ci a décidé de se priver de sexe le plus longtemps possible.

Sa femme qui l’a toujours supporté dans ses excentricités, bien qu’elle ne soit pas enthousiaste à cette idée lui dit qu’elle est d’accord. Les trois premières semaines se passent plutôt bien. A partir de la quatrième semaine, le mari commence à devenir nerveux en soirée. Alors l’épouse fidèle, pour l’aider prend bien soin d’enfiler des chemises de nuit de grand-mère ainsi que de manger de l’ail avant d’aller dormir.

Mais deux semaines plus tard, l’envie du mari est beaucoup plus forte, et d’un commun accord, il est décidé que le mari dormira dans le canapé et que la femme s’enfermera à clef dans la chambre.

Finalement, un beau matin, un « TOC TOC » à la porte de la chambre réveille la femme.

Le mari dit à sa femme au travers de la porte :
« Devine qui c’est ! »

La femme :
« Je sais bien qui c’est ! »

Le mari :
« Devine de quoi j’ai envie ! »

La femme :
« Je sais bien de quoi tu as envie ! »

Le mari :
« Devine avec quoi j’ai fait TOC TOC… »

Rate this post